Drôles de cheminées

9 janvier 2011

Place Notre-Dame 6

Rue Pierre-Aeby 17

Nous avons dans le quartier de Bourg deux drôles de cheminées souvent immortalisées par les touristes. L’une à la Rue Pierre-Aeby 17 et l’autre à la Place Notre-Dame 6. Cette dernière figure déjà sur l’illustration publiée dans l’article précédent (Le Jeu des Rois). En 1742, cette maison fut le théâtre d’un fait-divers tragique. Ce jour-là, à 11 heures du matin, les murailles de l’arrière de cette maison s’écroulent au Grabensaal par « le manguement du rooc qui s’est détaché, et comme des ouvriers voulait allés sauver lés tuilles sur les toits, ils sont avec ledit toit tombé où 9 personnes onts péri misérablement ». Ces neuf ouvriers qui s’appelaient Buntschu, Haÿo, Thos, Pitet, Zosso, les deux frères Zurkinden, Helfer et Hilcher  laissèrent huit veuves et 21 orphelins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :