La place de l’Hôtel-de-Ville en état de siège

12 avril 2011

Cette fois c’est l’artillerie qui débarque, sabre ou écouvillon au poing et drapeau au vent. Les intrépides canonniers de la Batterie 13 de la Ville de Fribourg en grandes manœuvres pour préparer les prochaines festivités. C’est cette unité qui assure chaque année le service de diane à l’occasion de la Fête-Dieu.

Publicités

Une réponse to “La place de l’Hôtel-de-Ville en état de siège”

  1. Elly said

    Un de mes très beaux souvenirs d’enfance, de me réveiller avec le son de la diane chaque année à cette fête, qui signifiait pour moi, le printemps, les arbres en fleurs, le abeilles, les jeux dehors avec les autres enfants. Les sauts à la corde, les beaux jeux avec nos nouveaux ballons en couleurs et tous les autres jeux qu’on avait encore la joie de pouvoir jouer dans nos rues des quartiers, sans danger de trop de passages de voitures et sans être chassés par les adultes. Pas d’électronique à l’époque! Nous étions à l’air frais et encore presque propre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :