Paul Stutzmann, artisan-vitrier

13 mai 2011

Dans le quartier on l’appelle Paulet. Surnom qui, ce n’est peut-être pas un hasard, ressemble phonétiquement à bolet. C’est que les bolets, chanterelles, morilles et autres merveilles des sous-bois sont la passion de Paul. Des champignons il en trouve partout, même dans le quartier du Bourg. Il faut le voir revenir d’une virée forestière, exhiber fièrement le contenu de son panier en osier et vous raconter avec un sourire espiègle ses aventures sylvestres.

Demain soir, dès 19h30, les bolets et morilles de Paul seront à l’honneur au café du Tunnel. Vous pouvez réserver vos places au 026 321 33 34.

Si vous désirez en savoir plus sur Paul, lisez le récit de son enfance d’orphelin paru l’année dernière sous le titre « Je hais le nom de mon père » et si son métier d’artisan-vitrier vous titille, cliquez sur ce lien: tsr.ch – vidéo – Le minimag: en vieille ville de Fribourg, un artisan vitrier résiste au temps qui passe

Publicités

Une réponse to “Paul Stutzmann, artisan-vitrier”

  1. Stutzmann Olivia said

    Nous désirons rencontrer Paul Stuzmann. Ou peut-on le voir à Fribourg? Peut-être ce samedi 15 octobre 2011.
    Attendons votre réponse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :