Gisela Coursin et son jardin suspendu

4 juillet 2011

Le jardin suspendu de Gisela Coursin est un petit Babylone au beau milieu de la rue des Epouses, un coin de paradis entre terre et ciel. Pour réaliser cette oasis de verdure entre les façades de molasse, la jardinière se met au travail dès la fin de l’hiver. Après les emplettes de terre végétale, pots et plants elle procède à la mise en scène de son jardin et comme elle a la main verte, le résultat luxuriant ne se fait pas attendre. Jardinière, “épouse fidèle d’un mari modèle”, mère de quatre enfants et maman de jour, Gisela Coursin trouve encore du temps pour créer. En 2009 elle fait le portrait des 225 cabines des bains de la Motta en version portes fermées et surtout en version portes ouvertes avec les occupants et publie cette somme sous forme d’un double album accordéon. Le résultat est un livre surprenant, original et ludique.

Advertisements

Une réponse to “Gisela Coursin et son jardin suspendu”

  1. Gine said

    A chaque fois, je lève les yeux vers cet oasis et j’admire … Enfin le voile est levé sur la mystérieuse jardinière, à qui je dis merci pour cet instant vert dans la ville !

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: