Au gui l’an neuf

1 janvier 2012

Lorsque le druides celtes coupaient le gui sacré au solstice d’hiver, ils disaient « O Ghel an Heu » qui signifie « Que le blé germe ». Cette expression celtique a donné au Moyen Age le célèbre « Au gui l’an neuf! ». Expression répétée jadis par les enfants pauvres qui allaient frapper à la porte des gens aisés le jour de l’an pour obtenir quelque aumône.

La tradition veut que l’on s’embrasse sous une branche de gui, symbole de prospérité et longue vie.

Le Blog du Bourg vous souhaite une bonne Année.

Publicités

2 réponses to “Au gui l’an neuf”

  1. Joëlle said

    Belle année au blog du Bourg
    Gros bisous

  2. Elly said

    Merci pour les images et bonne année aux personnes du site Le Bourg également.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :