Souvenirs 1800 (9)

26 février 2012

Les souvenirs d’Elisabeth d’Affry (suite)

le 17 février – revue des grenadiers

le 18 février – le commandant et Mr Savary ont passés l’après soupé ici.

le 19 février – on a fait un porteplat chez Mde forstier, nous avons dansé jusqu’à huit heures on a soupé, et on a recommencé a danser après, la garde est arrivée, le commandant qui était avec nous l’a renvoyé, on a continué a danser nous sommes partis à 11 heures et les autres à minuit

le Chanoine Uffleguer jouait du violon (1)

le 20 février – on a fini le portrait de Walpourg

le 21 février – Mr Savary a passé l’après soupé ici

le 22 février – on a fait payer a Mde forestier l’amende, pour avoir laissé danser chez elle passé huit heures.

j’ai été chez ma tante Fegely, mon oncle Steinbrugg, Nicolas Fegely et Mr de Seedorff ont dinés ici

le 23 février – la 46ème 1/2 brigade est arrivée ici, allant de berne à vevei, on ne l’avait pas annoncée (3)

nous avons fait le menu du reveillon (2)

le 24 février – la 46ème est partie (3)

grand embarras pour trouver une salle de danse, finalement on accepte celle que Mlle de bionnens avait proposée et charles va remercier en refusant celle de Mr Wild

il y a un porteplat chez Mde de berlens, après diné, constantin est venu nous chercher avec Walpourg et ninette et nous avons été passer la soirée et souper avec ceux qui avait fait le porteplat, nous avons été fort gay.

le 25 février – la 46ème est revenue (3)

on a dansé dans tous les quartiers de la ville, notre Société a dansé chez Mlle Bionnens avec musique de berne, nous avons dansé depuis 4 jusqu’à neuf heures, de la nous avons été chez mimi ou était notre reveillon en porteplat, nous avons veillé seulement jusqu’à onze heures.

on a jugé jobart, et condamné à deux ans de détention.

le 26 février – Mr tavel a diné ici, la 46ème est repartie pour berne. (3)

nous avons été aux cendres à St Nicolas. (4)

1) Pierre-Balthasar Uffleger de Fribourg est nommé chanoine en 1791 et déposé en 1792.

“L’abbé Pierre Balthasar Uffleger, ci-devant chanoine de St. Nicolas, puis de Notre-Dame, à Fribourg étant pour sa mauvaise conduite sous curatelle depuis 1792, mais errant continuellement hors de son domicile depuis plusieurs années; la municipalité de Fribourg, par arrêté du 18 décembre 1802, a jugé qu’il étoit nécessaire de faire connoître son interdiction par la voie des gazettes, afin de prévenir dans l’étranger les contrats illégaux qu’il pourroit faire.”

Journal Helvétique, Mardi 4 Janvier 1803

2) Il s’agit du réveillon de Carnaval

3) “Cessez ce va-et-vient ridicule!” De tout temps, les stratèges militaires sont d’une efficacité redoutable.

4) Le mercredi des Cendres marque la fin du Carnaval et l’entrée en Carême. Durant la cérémonie, des cendres sont déposées sur le front des fidèles.

Maison d'Affry Fribourg - détail de décor du salon

Fribourg vers 1820

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: