Souvenirs 1800 (10)

4 mars 2012

Les souvenirs d’Elisabeth d’Affry (suite)

le 27 février – je suis très enrhumée

Cecile preux est arrivée chez la Marquise

le 28 février – j’ai reçu un paquet de18 Schalhs.

le 1er mars – on a volé dans la nuit à Gönniges de morat la valeur de 100 louis, en montres

le 2 mars – on a débité une loterie pour Mde Dorsai, j’ai pris deux billets

le 3 mars – Mr jaquier qui était à cheval avec plusieurs jeunes gens, est tombé et s’est fait assez de mal.

j’ai passé la matinée avec mimi et josephine Larté.

le 4 mars – on a amené ici des effets volés, saisis à Cheter (1)

papa est très enrhumé

le 5 mars – on a amené des voleurs en ville, pris à môrat

papa est mieux

le 6 mars – le rhume de papa augmente

on a amené des voleurs pris à cheter, j’ai diné chez Mde Boccard

le général Chabert (2) est arrivé pour passer en revue la garnison d’ici. il loge chez Mr de Villardin, et sur la demande du commanant mes parens le reçoivent à la soirée ici ou il est venu avec sa femme le comm de la place Vaillant, le C Desay chef de la 27ème légère et le C Derbés chef de bataillon de la même demi brigade

après leur sortie belon et constantin on soupé ici

la femme du gal Chabert est fort jolie

le 7 mars – le gal Chabert est reparti pour iverdon ou est son quartier général

le rhume de papa est plus fort

le 8 mars – j’ai été chez nanette qui était malade avec mimi

papa est toujours bien enrhumé

le 9 mars – papa a consulté le prefet, je l’ai consulté aussi pour me guerir les gencives qui saignent toujours surtout la nuit, il m’a indiqué de prendre une médecine et de me rincer au moins deux fois par jour la bouche avec de l’eau dans laquelle j’aurai mis de l’Esprit de cochlearia (3)

j’ai été chercher ma tante Diesbach après diné, elle a fait un lotto avec nous. mimi a diné ici

1) Il s’agit de Chiètres/Kerzers

2) Le général Théodore Chabert: http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9odore_Chabert

Malheureusement nous n’avons pas trouvé le portrait de Madame Chabert qui est fort jolie

3) “Le suc & l’esprit de cochléaria, mais sur-tout le dernier, sont fort usités extérieurement dans le traitement des ulceres scorbutiques, dans les gonflemens sanguinolens des gencives, dans leur inflammation, leur exulcération, lorsque les dents tremblent, &c. On lave aussi les taches de scorbut avec le suc ou avec l’esprit de cette plante : on peut appliquer dessus la plante pilée avec un égal succès.”

Encyclopédie de Diderot et d’Alembert

Si vous avez manqué le début: https://frbourg.wordpress.com/souvenirs-1800/

Le général Théodore Chabert

Colcheria officinalis - Cranson officinal

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: