Souvenirs 1800 (11)

11 mars 2012

Les souvenirs d’Elisabeth d’Affry (suite)

le 10 mars – papa a pris une médecine, on a entendu le canon tout le jour, on croit que c’est à neuchatel pour le serment de fidélité que les habitants ont porté au roi. (1)

on annonce à 9h du soir par une proclamation qu’il arrivera un escadron d’hussards (2) pendant la nuit et il n’est venu personne

le 11 mars – le prefet est venu voir papa qui n’est pas mieux.

mimi a diné ici elle y a soupé aussi avec Charles

on fait une réquisition de 59 chars à trois chevaux pris sur les 3 districts de Fribourg, Schmitten et la Roche, jevisy (3) en fourni deux que la commune loue à des voituriers en ville, et qui coutent 7 ecus neufs par jour, ils sont destinés dit on, a aller chercher des avoines à pontarlier et les amener de suite à l’armée.

l’escadron d’hussards est arrivé à 2h. après midi, il est du 5ème et ils ont le doleman blanc (4)

le 12 mars – papa a pris une médécine dans laquelle est un grain d’emetique. (5)

on attend tout le jour les chars de requisition, ils arrivent en partie, on envoye des hussards dans les communes qui n’ont pas encore obéi a la ditte requisition

le 13 mars – tous les chars déjà arrivés partent pour pontarlier chercher de l’avoine, ils emportent avec eux du foin pour quinze jours, les derniers chars arrivent

on a jugé et absout jobart au tribunal du canton, il est remis en liberté

on fait l’anniversaire du petit verro

papa est mieux le prefet est venu le voir

guillaume est parti pour Cugé (6) avec louis, colin de Seedorf, ignace buman et colin de fuyens

le 14 mars – les hussards blancs partent

papa est bien

le 15 mars – j’ai acheté une perruque blonde

le 16 mars – j’ai été à la poya.

nous avons été à la promenade ou il y avait beaucoup de monde

1) A cette époque Neuchâtel est une principauté et a comme suzerain le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III

2) Hussard (du hongrois husz; pr houss, vingt, et ar, prix, solde.

Soldat des corps de cavalerie légère dont l’uniforme ressemble à celui de la cavalerie hongroise. Ils furent établis en France sous Louis XIV. L’habillement de cette troupe est élégant et lèger; leurs chevaux sont de petite taille; leurs armes consistent en un sabre, une carabine et une paire de pistolets. Le shako, la sabretache, le dolman d’un hussard.

Dictionnaire National 1855

3) Givisiez où la famille d’Affry possède un château

4) Sorte de veste que portent les hussards, lorsqu’ils sont en grand costume, et qu’ils placent sur l’épaule gauche. Les Hongrois qui avaient emprunté cet habillement des Turcs, l’importèrent en France lorsqu’ils vinrent servir Louis XIV.

Dictionnaire National 1855

5) Le tartrate de potasse et d’antimoine, qui a la vertu vomitive.

6) Cugy, baillage de Fribourg, la famille Reyff y possédait deux châteaux qui existent encore. (Source: commune de Cugy)

Si vous avez manqué le début: https://frbourg.wordpress.com/souvenirs-1800/

Neuchâtel vers 1820

Neuchâtel vers 1820

Carte routière1800

Carte routière 1800

Hussard 1800

Hussard 1800

Cugy, église et château

Cugy, église et château

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: