La Poste du Bourg en sursis

30 mars 2012

« Les filiales du Bourg et de la Neuveville ne répondent plus aux besoins actuels en ce qui concerne les habitudes et l’accueil des clients ainsi que la logistique et l’infrastructure. » C’est ce qu’annonce le géant jaune dans un communiqué. Quand à l’avenir, c’est le flou artistique. Si j’ai bien compris, ils voudraient transformer l’office postal actuel avec assortiment « bazar » en Bazar avec une offre postale limitée. C’est fou le besoin que ressentent ces « magiciens » de vouloir réinventer la roue qui tourne! En tant qu’utilisateur régulier de la Poste du Bourg, le service actuel me convient et répond parfaitement à mes besoins.

Il faudrait que ces managers élevés au biberon du néolibéralisme se souviennent que le but premier d’un service publique n’est pas de faire des bénéfices, mais de servir le public. Peut-être faudra-t-il un « Franz Weber » du service public pour remettre les pendules à l’heure.

Publicités

3 réponses to “La Poste du Bourg en sursis”

  1. Elly said

    Bravo pour le commentaire!!!!!!

  2. Longchamp Schneider Elisabeth said

    Suffit pas de dire bravo, il va falloir se battre !
    Je propose qu’on se renseigne plus avant et qu’on s’organise pour résister. Qui est partant ?

  3. Jean-Christophe said

    Moi également, le service me convenait parfaitement.
    La Poste veut aussi, par ce type d’actions, forcer les paiements en ligne (il faudrait se renseigner dans quelle mesure c’est une volonté lobbyiste plus générale, englobant d’autres services,banques, assurances, etc.).
    Cela dit, la dégradation du service public se fait progressivement depuis des années dans ce quartier, comme ailleurs, vraisemblablement selon une stratégie rodée: d’abord les effectifs de la Poste du Bourg ont diminué, le personnel effectue des tournus entre Poste d’en haut et poste d’en bas pour déstabiliser tout le monde; les horaires d’ouverture ont rétréci comme peau de chagrin (le personnel devait mettre des coches par client et heure d’arrivée, autrement dit il devait travailler à son licenciement ou à la dégradation future de ses conditions de travail…); les boîtes postales ont été déplacées et l’une ou l’autre a disparu dans l’opération… Du côté des banques aussi: le Bancomat de l’Hôtel de Ville a été fermé et le seul qui reste, celui de la BCF est en panne quasiment tout les week-end…
    En résumé, cela m’embête beaucoup. Plus encore, ces mesures sont totalement ignobles et anti-démocratiques en ne tenant aucun compte des personnes âgées, par exemple, qui ne doivent pas être obligées de se mettre au paiement par Internet…
    Donc, oui, s’il y avait un organe pour défendre le service public dans le Bourg, je participerais volontiers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :