Une galerie pour les fleurs du Bourg

3 avril 2012

Depuis des années j’arpente plusieurs fois par semaine le Palatinat et la région de Grandfey pour mon plaisir et celui de mon chien. Je profite de ces promenades pour observer la flore et pour compléter mon herbier photographique. Cette année j’ai décidé de photographier systématiquement toutes les fleurs que je trouve dans le quartier et de les publier dans une galerie dédiée au blog du Bourg. Aujourd’hui 3 avril, cette galerie que je vous invite à visiter régulièrement, comporte déjà 40 fleurs différentes. Elle sera complétée au fil des découvertes tout au long de l’année.

http://www.pbase.com/promeneur/flore_du_bourg

Ce lien figure également d’une manière permanente au bas de cette page.

Le seul prédateur de cette richesse floristique est la Commune de Fribourg. Début juillet de l’année dernière les services de la commune ont fauché inutilement les bords du chemin du Palatinat. La première partie de ce chemin est constitué d’une végétation de sous-bois (ail des ours, arum, parisette, ortie jaune etc). Un sous-bois ne se fauche pas. Je n’ai jamais vu de forestier équipé d’une tondeuse à gazon. La partie supérieure, à partir de la nouvelle route qui mène au chantier du pont jusque aux premières habitations, est d’une richesse étonnante. Lors de cette fauche, les services de la commune se sont payé le luxe de “bousiller” entre autres des Orchidées (fleurs rares et protégées), du Lysmiaque et des Œillets arméria en pleine floraison.

Avec le lac de Pérolles, les berges de la Sarine, une partie du vallon du Gottéron, plusieurs forêts et des sites comme le Palatinat la ville de Fribourg a la chance de posséder un patrimoine naturel important. Malheureusement cette richesses souffre de l’absence d’une politique concertée comme le prouvent l’exemple de cette fauche inutile, l’abattage d’arbres pour des raisons futiles ou la progression inquiétante des plantes invasives sur les berges de la Sarine au détriment de la flore indigène.

Pour illustrer la manière dont une ville met en valeur ses richesses naturelles, je vous conseille de visiter le site internet de la ville de Lausanne: http://www.lausanne.ch/UploadedAsp/35457/4/F/ContentExterne.asp?DocId=35457&Version=4

C’est un exemple dont Fribourg pourrait s’inspirer.

Karl Inglin

PS: Pour illustrer cet article, trois des fleurs massacrées par la faucheuse communale

Epipactis rouge noirâtre (orchidée)

Lysmiaque

Œillet arméria

Advertisements

2 réponses to “Une galerie pour les fleurs du Bourg”

  1. Elly said

    Il y en a dans certaines communes, qui auraient bien besoin encore de s’instruire un peu. C’est une honte pour Fribourg d’employer des gens qui ne savent pas utiliser leur cerveau! En tous cas on n’en fera pas de compliments pour leur travail en ce qui concernent les dirigeants. Il faudrait y penser aux prochaines élections, en tous cas moi qui vote depuis l’étranger, je vais bien réfléchir à qui je donnerai mon vote!!

  2. Madeleine said

    Merci pour ces magnifiques photos…
    Ce doit être une des conséquences fâcheuses du “propre en ordre” tant helvétique…
    La “dernière” trouvaille de ceux qui n’aiment pas la nature, c’est de remplacer les bandes de verdure (autour des maisons) par des cailloux… en Argovie, c’est une véritable épidémie…
    Lausanne a un syndic écologiste, peut-être que ça aide!?

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: