Un vernissage avorté

12 mai 2015

Après avoir terminé son installation dans une petite galerie, un artiste souhaite montrer d’autres facettes de son travail. Faute de place, il s’adresse à un autre galeriste de la rue pour exposer quelques-unes de ses œuvres. Un deuxième voisin, artisan de son état, accepte également d’exposer deux de ses tableaux.
A l’heure du vernissage un samedi en fin d’après-midi, la magie opère. Les visiteurs circulent entre les trois espaces d’exposition et la terrasse du café voisin. Des touristes étrangers se mêlent aux invités pour un réel moment de convivialité et de partage.
Puis patatras! Intervention de deux pandores de la commune. La table à apéro placée devant la petite galerie est jugée trop grande et non-autorisée et doit disparaître et comme il est 16h passé, l’artisan doit fermer sa boutique. Fin des festivités et profonde incompréhension de tous les participants, surtout des hôtes étrangers qui pensaient naïvement que la Suisse était le pays des libertés.(*)
Ces jours la la Commission culturelle de la ville de Fribourg lance un appel à projets pour la conception d’un mobilier urbain dans le quartier du Bourg. Intitulée «La table du Bourg», la démarche se veut à la fois artistique et fonctionnelle. C’est une bonne initiative. Mais peut-être faudrait-il simplement laisser agir les gens qui animent le quartier

http://www.ville-fribourg.ch/vfr/fr/pub/officielle/service_culturel.htm#table_bourg

(*) Cette histoire s’est réellement passé à la rue des Epouses.

Rue Epouses

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: