Un jour de Marché en 1938

15 octobre 2016

En 1938 un spécialiste des questions ferroviaires et collaborateur de l’Union des Paysans fribourgeois, le Dr Georges Hartmann, a consacré une étude à la question: Comment s’effectue le ravitaillement de Fribourg en lait, en beurre et crème, en viande et en pain: par route ou par rail?

Cette petite étude effectuée en collaboration avec la Police locale en pleine période de rationnement et de renchérissement général, donne une idée précise de l’importance du marché à cette époque. Le samedi 17 septembre 1938, 424 personnes sont venues à Fribourg offrir les produits de leur jardin ou de leur basse-cour. A ce nombre impressionnant de paysans il faut ajouter les bancs de 33 bouchers-charcutiers, 11 fromagers, 9 primeurs et 8 boulangers (biscuits et biscômes).

A noter que la majorité des paysans se sont déplacés avec leur char tiré par un cheval, à pied ou en train et une minorité en auto, à vélo ou à moto.

Pour illustrer ce petit intermède historique, nous vous offrons une magnifique photo de Benedikt Rast (1905-1993). Malheureusement cette photo n’est pas datée mais donne une idée de l’ambiance du marché à cette époque.

Sources: Jean Piller, Etrennes fribourgeoises de 1942

bera_016_03289_2k

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :