Le mythe du manque de places de parc

17 janvier 2017

Il y a comme cela des croyances erronées qui ont la vie dure. Celle du manque de places de parc dans le quartier du Bourg en est une. Croyance savamment entretenue par des adeptes du «tout à la voiture», à l’image de l’auteur d’une lettre ouverte récente dans mon quotidien préféré. Cette lettre émane d’une personne qui habite un quartier voisin tout proche et qui utilise sa voiture pour venir au marché du samedi matin. Tout est dit!

Habitant et travaillant dans le quartier depuis de nombreuses années, je constate qu’il y a suffisamment de places libres durant les heures d’ouverture des commerces. Pour quantifier ce sentiment je me suis donné la peine d’effectuer des comptages en parcourant le quartier (à pied) à différentes heures de la journée pendant deux semaines, une au mois d’octobre et l’autre au mois de novembre derniers. Il y avait en moyenne plus de 50 places de parc libres (56 pour être précis). Ce chiffre ne tient pas compte des places libres un peu plus éloignées, par exemple au parking des Alpes.

Un problème existe effectivement en fin de journée, au moment où la plupart des commerces ferment et que les habitants motorisés rentrent chez eux. Ce problème pourrait trouver une solution avec le parking de la Grenette, du moins partiellement. Ce parking est en partie occupé par des employés de l’Etat de Fribourg qui pourraient aisément utiliser les transports publics pour se rendre sur leur lieu de travail. Ces places ainsi libérées seraient à disposition des habitants et visiteurs du quartier. Mais on ne touche pas facilement aux privilèges de l’élite cantonale.

Reste le samedi matin, jour du Marché à la Grand-Rue. C’est pourtant à ce moment de la semaine qu’il y a à la fois le moins de places de parc disponibles et le plus de monde dans le quartier du Bourg.

Karl Inglin

Illustration : pour exemple, le haut de la Grand-Rue le 17 janvier à 09.15h. Une dizaine de places de parc libres.

grand-rue

Advertisements

5 réponses to “Le mythe du manque de places de parc”

  1. Laurence Perler Antille said

    Bravo Karl pour cette prise de position à laquelle j’adhère complètement.

  2. Merci Karl pour cet article!
    Une idée pour mieux utiliser le parking de la Grenette, en effet occupé par des fonctionnaires, donc surtout pendant les heures de travail:

    Ne pourrait-on pas envisager de partager l’usage de ces places?
    – pour les fonctionnaires du quartier la journée, et
    – pour les habitants la nuit?

    • frbourg said

      Merci pour votre commentaire. Le cas de ce parking me semble assez compliqué. Si je suis bien informé il s’agit d’une SA avec une participation minoritaire de la Ville et de l’Etat de Fribourg. Les intérêts de ces différents acteurs divergent comme le témoigne le projet d’agrandissement qui semble être au point mort. Je ne connais malheureusement pas les dessous de cet imbroglio politico-financier.

  3. Nicolas said

    Tout à fait d’accord avec cet article ! Excellente analyse.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: