“Les Temps Fluides” de Nikos Gyftakis

2 septembre 2017

Les Temps Fluides”, c’est le titre de l’exposition personnelle la plus récente de Nikos Gyftakis*, inspiré du livre “Le présent Liquide” d’un des plus grands sociologues contemporains, Zygmunt Bauman, ainsi que de la citation “Rien n’est permanent, sauf le changement”, d’Héraclite.

Bauman porte un regard sans concession sur l’insécurité sociale et s’interroge sur la fin des utopies. Dans le livre on peut lire: “Notre société engendre de nouvelles peurs. Car la modernité, devenue ” liquide “, a fait triompher l’incertitude perpétuelle : la quête de sens et de repères stables a laissé la place à l’obsession du changement et de la flexibilité. Le culte de l’éphémère et les projets à court terme favorisent le règne de la concurrence au détriment de la solidarité et transforment les citoyens en chasseurs ou, pis, en gibier. Ainsi, le présent liquide favorise l’émergence d’individus peureux, hantés par la crainte de l’insécurité.”

Nikos Gyftakis explique

Le changement et la flexibilité, le Temps qui passe et change tout(- ou non?) est le sujet que je traite ici. Je présente 3 chapitres de mon œuvre, que j’ai créé au cours des 10 dernières années et qui approchent la signification du Temps de manière différente.

Trait Noir, Rue du Pont-Suspendu 10

du 2 septembre au 1 octobre 2017

Vernissage samedi 2 septembre à 17h

Nikos Gyftakis, Harris, huile sur toile

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: