Mion Brechbühl, une vie en chansons

20 décembre 2018

Mion est née à Prez-vers-Noréaz où ses parents tenaient la Poste du village. Une famille campagnarde de huit enfants qui pratiquait le chant d’une manière assidue. Cet amour du chant acquit dès sa plus tendre enfance, va grandement modeler la vie de Mion Brechbühl.

C’est lors d’une visite dans sa famille, que l’Abbé Pierre Kaelin découvre la voix de Mion et lui demande de participer à la Chanson de Fribourg qu’il projette de fonder. C’est ainsi que Mion devient membre fondatrice de ce fameux chœur fribourgeois costumé. On est en 1952.

Pour parfaire sa technique du chant, Mion prend des cours chez la soprano Juliette Bise à la Grand-Rue. En face de la maison de la famille Bise se trouve le commerce des Brechbühl et c’est en allant acheter du fromage, que Mion rencontre Jean, son futur époux.

Au début de leur mariage, Mion et Jean habitent la maison du Cercle de l’Union (actuellement Restaurant de l’Hôtel-de-Ville). Après le décès du père de Jean, les époux Brechbühl et leurs deux filles Anne et Claire reprennent un appartement au dessus du commerce de fromage.

C’est ainsi que l’éducation de ses deux filles, le commerce de fromage et la Chanson de Fribourg vont rythmer la vie de Mion. Avec la Chanson elle va participer à de très nombreux concerts dans toute la Suisse et à des tournées de concerts à l’étranger, notamment au Japon, Canada et au Brésil. De quoi bien remplir la boite à souvenirs.

Quand au quartier du Bourg, l’un de ses plus beaux souvenirs restera une Fête du bon Voisinage organisée par son époux Jean, alors Président des Intérêts du quartier. Une lignée de tables allant de la Schweizerhalle jusqu’au milieu de la Grand-Rue et un repas composé de choux, jambon et saucisson. Un très beau moment de partage et convivialité entre voisins, une Fête mémorable.

Mion est toujours restée fidèle au quartier du Bourg. Rieuse et sociable, elle aime papoter avec ses amies, partager ses nombreux souvenirs et mijoter des bons repas pour ses petits-enfants.

Dans ce reportage de la RTS du 18 janvier 1971 vous pouvez voir Jean Brechbühl dans son commerce et, à la fin de reportage, dans sa cave à fromage de  la Grand-Rue:

https://www.rts.ch/archives/tv/information/carrefour/8750623-le-gruyere-en-crise.html

 

Mion Brechbühl (Photo Luca Barbieri)

Jean Brechbühl - Copie

Jean Brechbühl

Brechbühl magasin - Copie

La fromagerie Brechbühl à la Grand-Rue

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: