Rendez-vous avec Emilio le cuisinier sicilien

25 janvier 2019

Du nouveau dans la gastronomie du Bourg.

L’établissement du « Rendez-vous » à Fribourg est devenu un restaurant sans égal (singolo), grâce à Emilio, le cuisinier sicilien. Une véritable cuisine de métier, avec d’authentiques recettes et produits « sauvages », comme il dit, de l’amuse-bouche au dessert. On ne parle pas de chaînes à franchises pseudo-italiennes ni de lessiveuses fiscales, là. Je sors de sa cuisine (littéralement) où j’ai dégusté à discrétion les fromages de pâtres de sa région et les macérations inénarrables qu’il confectionne lui-même dans des caves mystérieuses dont Fribourg regorge. Car Emilio adore faire découvrir aux clients ses dernières concoctions à base de produits exclusifs: cela lui fait énormément plaisir, cela se voit, et c’est contagieux dans le bon sens du terme. Il faut dire alors que le rapport qualité-prix est très avantageux – pour tout le monde. On reçoit plus que dans son assiette!

Ils ne font pas de pub, mais Emilio est un homme-sandwich à lui tout seul, érudit en littérature de cuisine en plus. Vous avez déjà rencontré un cuisinier qui peut vous parler de Brillat-Savarin, Auguste Escoffier et un Milanais dont j’ai oublié le nom – les trois maîtres de la cuisine, dit-il? Et tant d’autres choses… Cela me fait songer aux pâtissiers de Fribourg qui ont disparu – ceux qui avaient reçu les traditions bavaroises, autrichiennes des copieuses crèmes alcoolisées qu’on ne connait plus (Joye, Perriard, etc.) sous l’effet conjugué d’un hygiénisme faiblard et d’un snobisme en verrine calibré pour employés de banques et agences de tourisme recrutant peut-être les neuves générations (hélas!).

À essayer, le « Rendez.Vous ». C’est au bas de la rue de Lausanne, rue Pierre-Aeby 1. Le quartier du Bourg n’est pas mort!

Ma critique personnelle: le décor est un peu froid et fruste et ne correspond pas encore à la perle rare qui sommeille en ce lieu. Mais Emilio a du coffre, et il réchauffe l’atmosphère.

J’oubliais: Emilio aime sa Sicile natale, et il en connaît un rayon sur les cuisines du monde, en particulier en ayant passé une partie de sa vie sur l’île caribéenne de Saint-Martin, mais il ajoute qu’en Suisse « vous avez une qualité de vie incroyable, des produits de base de qualité magnifique, c’est le mieux que j’ai connu, et c’est essentiel pour la cuisine. » Espérons que nos représentants attendent un peu avant de les miser au marché du Temple ou dans des souks lointains!

JC Emmenegger

Emilio Di Blasi – Le Rendez-Vous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :