La Liberté: l’art de véhiculer une image négative de Fribourg

8 août 2019

En lisant la page titre de la Pravda de Pérolles du jour, j’ai fait un bond. Mais quelle mouche a donc piqué cette brave journaliste pour se promener en ville un jour de pluie, de faire le portrait des devantures des bistrots fermés pour cause de vacances (comme si les patrons et le personnel des établissements publics n’avaient pas droit à une pause estivale) et de décréter en caractères gras que la ville est morte.
Après avoir montré le verre à moitié vide un jour de pluie, je l’invite vivement à une promenade par beau temps pour faire le portrait du verre à moitié plein.
Une fois de plus, La Liberté véhicule inutilement une image négative de la ville. Bravo et merci !

Karl Inglin

Page titre de La Liberté du 08.08.2019 et photos de terrasses prises ce même jour à 13:09 h.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :