Monologue théâtral sur la famille monoparentale

20 novembre 2019

C’est l’histoire d’une femme qui élève son enfant toute seule. Une mère sans mère, et qui a du tout inventer. Elle l’a appelé Burt, son fils, comme Burt Lancaster, parce qu’il a été conçu à la sauvette dans un cinéma. Elle n’a pas d’argent, pas de famille, pas de reconnaissance. Un jour, elle décide que Burt fera du cinéma, elle l’inscrit à des castings…

de Gilles Granouillet

Interprétation: Joëlle Fretz

Mise en scène: Roland Vouilloz

suivi d’un débat avec Lydia Gabor, journaliste à la RSR1

 

Galerie Cathédrale

Dimanche 24 novembre 2019 à 17h

Entrée libre

http://www.galerie-cathedrale.ch/

© Nathalie Mastail-Hirosawa

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :