JACK Quartet

31 octobre 2018

John, Austin, Christopher & Jay – en bref: JACK – font entrer depuis 2007 l’art séculaire du quatuor à cordes dans le 21e siècle: «avec la mentalité d’un groupe de rock et un ‹funky, contemporary vite›» (Washington Post), les quatre New-Yorkais cools sont devenus l’un des quatuors à cordes les plus en vue ces dernières années. Ils se présenterons avec un‹vrai programme JACK› – un parcours surprenant de la ballade du compositeur médiéval Rodericus à la musique intense de la compositrice australienne Liza Lim en passant par d’autre musiques rarement jouées dans les concerts classiques habituels.

Musée d´Art et d´Histoire MAH, samedi 3 novembre 2018 à 20h

Concert organisé par http://eclatsconcerts.ch/

Advertisements

“Sur un air brésilien”

31 octobre 2018

Accompagné du virtuosissimo tromboniste tessinois Danilo MOCCIA et de son acolyte bassiste valaisan Patrick PERRIER, Claudio RUGO à la guitare et au vocal se réjouit de jouer pour vous, avec ses deux AMIGOS, des musiques de Tom Jobim, de Vinicius de Moraes, de Nougaro… ainsi que ces propres compositions enregistrées sur le CD « Mano A Mano »

Café Restaurant Brasserie du Tilleul, vendredi 9 novembre 2018

Restauration dés 19h

La Galerie J.-J. Hofstetter expose les œuvres de

Gaspard Delachaux, sculpture et dessin

Dode Lambert, peinture

Du 12 octobre au 17 novembre 2018

Vernissage vendredi 12 octobre 2018 dès 18h.

Gaspard Delachaux

Dode Lambert

Désalpe

6 octobre 2018

La désalpe ou inalpe de La Cantonale qui a ouvert ses portes hier au Forum de Fribourg de passage dans le quartier du Bourg.

Article paru dans le quotidien haïtien “Le National”

Fribourg (Suisse) : Kettly Mars, ambassadrice de la poésie haïtienne

Désormais tôt le matin on le ressent. L’air est désormais humide et froid. Les feuilles des platanes de la place du Bourg ont pris des couleurs. Le rouge et le jaune prédominent sur la palette de l’automne. A une dizaine de mètres du Café des Arcades, deux chaises orange se mêlent désormais aux scintillements arc-en-ciel de la saison. Elles sont estampillées du nom d’hommes et de femmes de plume. A ma grande surprise, un des noms me saute aux yeux : Kettly Mars ! Quelle surprise !?

En été 2017, à l’initiative d’un groupe de citoyens de la Ville de Fribourg, des chaises ont fleuri devant les commerces de ce quartier historique. Leurs objectifs : inciter la population ou les touristes, à prendre le temps de s’asseoir, de lire, de rêver, d’échanger et d’observer; bref de s’approprier l’espace public pour favoriser la cohésion sociale et contribuer à la vitalité du lieu. Satisfaits du bilan de la première édition, les organisateurs ont décidé de remettre ça. Cette année 50 chaises ont égayés le quartier. Elles sont installées les jours de beau temps, par deux ou par quatre, devant des magasins ou des immeubles. Les « bergers » et « bergères » participant, commerçants ou habitants, les rentrent le soir venu.

En résonance à la manifestation « La poésie, ça court les rues », qui a lieu au début du printemps, chaque chaise porte le nom d’un poète ou d’une poétesse devenant ainsi des ambassadeurs de la poésie. Agnès Jobin, animatrice de l’association « Semaines de la lecture » parle de coup de coeur pour les poèmes de Kettly Mars qu’elle a découvert par hasard, sur la Toile. A la lecture de « Dérive en rouge », elle n’a plus de doute. Kettly Mars doit désormais rejoindre le « panthéon » des écrivains de la chaise rouge de Fribourg. « Ces chaises basses me rappellent notre tradition haïtienne de lodyans et de tiré contes à la tombée du jour sur des petites chaises basses en bois et paille. Et mon nom figurant sur l’une d’elles est un fil tissé dans le grand canevas de l’amitié humaine » déclare Kettly Mars informée de cet honneur.

David Bongard

Ketty Mars: http://ile-en-ile.org/mars/

L’article original: http://www.lenational.org/fribourg-suisse-kettly-mars-ambassadrice-de-la-poesie-haitienne/

Kettly Mars au Salon du livre de Paris

Samedi 6 octobre 2018, l’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle fête ses 20 ans. Les manifestations débutent à 11h et l’entrée est gratuite.

De Hangar de trams à Musée en passant par un Garage. Une mue étonnante qui n’aurait pas déplu à Jean Tinguely.

L’ ancien hangar de la Société des Tramways fut édifié en 1900 par l’architecte fribourgeois Léon Hertling. Le dépôt de la place Notre-Dame pouvait abriter 8 voitures disposées sur les voies des 4 travées, desservies par une plaque tournante extérieure. La structure de cette plaque est encore visible.

En 1948 le bâtiment était transformé en «garage du Bourg». Bien que très lourde, cette intervention liée à l’avènement de l’automobile ne présentait pas un caractère irréversible.
Après la mort de Jean Tinguely en 1991, le Conseil d’Etat proposa la création d’un musée consacré à son œuvre. Pour ce faire, la Ville de Fribourg céda l’ancien hangar des tramways.
En 1998, l’Espace ouvrait ses portes au public en montrant, pour la première fois en Suisse de manière pérenne, un choix d’œuvres de l’un des couples artistiques les plus célèbres du XXe siècle.
Joyeux anniversaire à l’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle
(Source: Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle)

 

C’est déjà la dernière semaine de l’exposition organisée pour célébrer la présence depuis 20 ans de la Galerie Contraste à la ruelle des Cordeliers 6. La galerie sera ouverte, jeudi 4, vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 octobre 2018 de 14h à 18h.

Jeudi 4 octobre dès 18h, hommage à Bogdan Krsic par Milka et Jean-Pierre Humbert

Vendredi 5 octobre dès 17h, visite commentée par Jean-Pierre Humbert

Samedi 6 octobre dès 14h, Fête conjointe avec le Musée Tinguely pour les 20 ans dans le quartier du Bourg.

Dimanche 7 octobre dès 15h, visite commentée par Jean-Pierre Humbert et dès 16h30, festivités du finissage.

Galerie Contraste, ruelle des Cordeliers 6.

Illustration:  de gauche à droite gravure d’Iljia Knezevic, de Jean Coulon et de Bogdan Krsic