L’Atelier

12 décembre 2017

Trait Noir vous convie à l’exposition collective sur le thème de l’Atelier du 16 au 29 décembre 2017.

Trait Noir Rue du Pont-Suspendu 10, Fribourg

Vernissage samedi 16 décembre 2017 dès 17h

Trait Noir (capture d’écran)

Advertisements

Les gris de décembre

10 décembre 2017

Petite balade dominicale à travers le quartier du Bourg.

Dans le cadre de l’exposition LE MONDE DES ANGES, le Musée d’art et d’histoire propose une veillée de contes sur le thème des anges par les conteurs Françoise Magne et Thierry Mailler de l’Association Contemuse.

Musée d’art et d’histoire, dimanche 10 décembre 2017 à 16h

 

Concert de Noël

7 décembre 2017

L’Accroche-Choeur ensemble vocal Fribourg sous la direction de Jean-Claude Fasel et la Schola de Sion sous la direction de Marc Bochud s’unissent pour vous offrir un Concert de Noël.

Eglise des Cordeliers, samedi 9 décembre 2017 à 20h

L’Accroche-Choeur

 

…en images

Tout est en place pour la Fête. Il fait froid, habillez-vous chaudement…

L’artiste-historien et maquettiste d’origine brésilienne Luciano Xavier dos Santos présente une exposition de 17 maquettes polychromes de 1/200, fabriquées en carton, bois (cure-dents, brochettes et allumettes) et peinture acrylique. Cette exposition embarquera pour une tournée mondiale, dès le printemps 2018.

Choeur de la Cathédrale St-Nicolas

Vendredi 1er décembre 2017 vernissage à 19:00

Samedi 2 décembre 2017 14:00 – 16:00

du 3 au 7 décembre 2017 14:00 – 17:00

Vendredi 8 décembre 2017 14:00 – 20:00

du 9 au 10 décembre 2017 14:00 – 17:00

Luciano Xavier dos Santos: Cathédrale St-Nicolas

 

A découvrir les dessins, les peintures et les techniques mixtes de CAROL BAILLY, l’artiste invitée, ainsi que les sculptures de l’artiste ivoirien ZANA et les gravures d’OLEG DENISENKO, artiste ukrainien.

Exposition-vente. Samedi 2 décembre 2017 de 13:00 à 19:00

Atelier Contraste, Ruelle des Cordeliers 6

Jean-Pierre Humbert (extrait)

La “Saint-Nicolade”  est un véritable florilège de l’art choral fribourgeois!

Les Rendez-vous musicaux fêtent leurs 10 ans ! Dans l’Église des Cordeliers et dans celle du Collège St-Michel, 28 chœurs se succèdent, donnant à écouter leurs chants, des prestations empreintes de qualité, d’émotion et de partage.

Église des Cordeliers

10:00 Chœur Arsis, Fribourg

10:30 Chœur mixte St-Julien, Matran

11:00 La Villanelle Ensemble vocal, Montagny-Cousset

11:30 L’Accroche-Chœur Ensemble vocal, Fribourg

12:00 Chœur mixte paroissial, Praroman

12:30 Écho de la Sarine, Rossens

13:00 Zik’zag, Fribourg

13:30 Chœur mixte l’Harmonie, Vaulruz

14:00 La Chanson de Fribourg

14:30 La Maîtrise de Fribourg

15:00 Chœur mixte l’Écho du Gibloux, Avry-devant-Pont

15:30 Anonymos, Ecuvillens

16:00 Chœur des Armaillis de la Gruyère

16:30 Chœur de Chambre de l’Université, Fribourg

Église Saint-Michel

09:30 Ensemble vocal DeMusica, Fribourg

10:00 Ensemble vocal La Cantilène, Fribourg

10:30 Chœur mixte St-Jean-Baptiste, Prez-vers-Noréaz

11:00 Quatuor Orchis, Neyruz

11:30 Cäcilienverein, Düdingen

12:00 Chœur St-Pierre-aux-Liens, Bulle

12:30 Ensemble Scarlatti, Fribourg

13:00 Chœur mixte St-Marcel, Courtion

13:30 Chœur de mon Cœur, Estavayer

14:00 Quadratuor, Fribourg

14:30 Chœur des Guelins, Billens

15:00 Les Pinsons de Sud, Bulle

15:30 Les Enchanteurs, Fribourg

16:00 La Chanson du Lac, Courtepin

Chœur des Aramaillis de la Gruyère

 

 

Les Chaises du Bourg ont bien pâturé tout l’été pour le plus grand plaisir des passants et habitants du Quartier du Bourg. Elles sont maintenant réunies pour rejoindre la bergerie hivernale. Il en manque une seule. Ce n’est pas le loup qui l’a croqué et le chapardeur sera certainement puni par le Père Fouettard.

Un grand Merci à toutes les Bergères et tous les Bergers pour leur collaboration.

Nous vous donnons rendez-vous au printemps prochain pour “l’Inalpe”.

Le quatuor « Les Joyeux Dragons » est né en 2015 de la fusion de l’ancien Dalton’s Quartet (fondé en 1999) et d’une seconde basse, venue soutenir ces voix plus haut perchées.

Cette union de chanteurs avertis – plus apparentée à un octuor puisqu’un chanteur averti en vaut deux – trouve son origine par le biais d’un intérêt commun : une célèbre équipe de hockey sur glace fribourgeoise dont le nom sera tu.

Les quatre compères, se connaissant depuis belle Lorette pour avoir pratiqué plus de 20 ans chacun l’art choral sous toutes ses formes, mettent leurs voix au service d’un projet commun : la passion selon St-Chant. L’équipe, évoluant selon le traditionnel 1-1-1-1, est composée de la seconde basse Bruno Galliker, du baryton-basse Alain Pochon, du second ténor Samuel Studer et du premier ténor Mériadec Limat.

Mus par cette ferveur choralistique, nos Joyeux Dragons présentent une palette de goûts et de styles musicaux variée, passant des chants de supporters (harmonisés pour 4 voix d’hommes) à un répertoire plus traditionnel, en attendant de titiller plus tard les vertus lyriques de la période bénie de la Renaissance Du bonheur de chanter ensemble à répandre le bonheur en chantant, il n’y a qu’un pas. Pas que les Joyeux Dragons se proposent de franchir à chaque occasion.

Dimanche 26 novembre 2017 à 17h00 au couvent des Cordeliers.

Les Joyeux Dragons

Elle est étrange Sophie Solo (Sophie Rusch à la Ville). D’une étrangeté entêtante, attachante, surprenante. Chanteuse et comédienne, comédienne et chanteuse tout à tour, elle s’empare des chansons de Gilles, Damia, Yvette Guilbert, Allain Leprest, Michèle Bernard, Véronique Pestel, Anne Sylvestre ou ses propres compositions et vous les rend simplement, comme vous aviez envie de les entendre, sans les surjouer ni les contrefaire. Elle le fait à sa manière, une manière d’être sur scène qui même dans une réécriture parodique d’Aznavour sait encore tremper son personnage de Goudou comme ils disent dans une drôlerie qui n’appauvrit rien. C’est saisissant comme cette grande jeune femme un peu gauche s’approprie la scène. Qu’elle chante ou qu’elle parle, la voilà qui s’étoffe et se démultiplie, voilà qu’elle vous envoûte mine de rien, avec sa manière joueuse et sensible à la fois, avec ses modelés rieurs et ses accents tremblés. Elle a osé Barbara et elle a bien fait. Parce qu’elle n’est pas une diva on aurait pu le lui déconseiller. C’eût été dommage, car elle a trouvé des inflexions d’une sincérité inattendue, d’une justesse saisissante. Elle a le talent des grands interprètes qui n’imitent rien mais qui restituent tout. Jamais ostentatoire, elle possède avec clarté cette présence qui fait aimer les théâtres où l’on joue comme les théâtres où l’on chante.

Manon Pulver

Art Buvette jeudredi 23 novembre 2017 dès 18h

A sa manière de toucher la pierre et d’en parler, on devine immédiatement que l’on se trouve en face d’un passionné. Cette passion prend naissance sous la nef centrale de la Cathédrale Saint-Nicolas lors de l’apprentissage de Marc chez le tailleur de pierre Bernard Cotting. A la fin de sa formation, on lui confie la rénovation de la «tourelle» qui se trouve sur les Arcades.

Les interventions de Marc Bucher sur les pierres du quartier du Bourg se poursuivent en passant par les Cordeliers, la Fontaine de la Vaillance, la Maison de Ville ainsi qu’une bonne douzaine d’autres façades. Autant de travaux qui font de Marc un fin connaisseur des bâtisses de notre quartier.

Actuellement Marc œuvre à la réfection d’une façade à la rue des Épouses. Il s’agit d’une rénovation douce qui consiste à respecter, dans la mesure du possible, une multitude de traces de tailles. Des traces qui s’échelonnent du 15ème au 20ème siècle et qui font l’âme de la maison.

De retour dans sa «Basse» natale, Marc s’adonne à sa deuxième passion: la sculpture. Lors de la prochaine Saint-Nicolas il présentera quelques-unes de ses œuvres à la rue des Épouses dans l’immeuble qu’il rénove actuellement.

Marc Bucher partage également sa passion lors de cours de sculpture ou apéros-sculpture au “Bûcher”, l’espace création de la Basse-Ville. Tous les détails sur le site du Bûcher: 

http://www.lebucher.ch/fr/home

Marc Bucher, tailleur de pierre

Marc Batalla, peinture

Yves Eigenmann, photographie

Marie-Noëlle Leppens, sculpture

exposent du 24 novembre au 23 décembre 2017 à la Galerie J.-J. Hofstetter.

Vernissage vendredi 24 novembre dès 18h

Marc Batalla

Yves Eigenmann

Marie-Noëlle Leppens

Carol Bailly, née d’un père américain et d’une suissesse, voit le jour un premier août à Brockton, non loin de Boston, en pleine campagne ; peut-être sur un air d’accordéon, entre une bouteille de Lavaux et un plateau de fromages décoré de petits drapeaux rouges à croix blanche. A l’âge de quinze ans, elle fait la connaissance de sa deuxième patrie, la Suisse, et s’établit avec ses parents au bord du lac de Bienne, où elle est bien obligée de se mettre à apprendre le français. Travaillant pendant quelques années comme aide médicale, elle termine sa carrière pré-artistique comme télexiste à Lausanne puis, elle s’installe à Fribourg, sur les bords de la Sarine. Son premier acte de création se résume par de petites histoires, racontées au fil du trait d’encre et des crayons de couleur, sortes de comptines dédiées à son petit bout de chou.

Carol Bailly, dessins, peintures, techniques mixtes

du vendredi 24 novembre 2017 au vendredi 2 février 2018

Vernissage vendredi 24 novembre 2017 dès 17.30h

Galerie Contraste

Ruelle des Cordeliers 6

Carol Bailly

 

C’est déjà la semaine prochaine ! Du mercredi 22 au mardi 28 novembre, venez participer aux  Blind Dinner au musée, des soupers à l’aveugle qui vous feront vivre des sensations fortes… 
Mercredi 22 novembre
Jeudi 23 novembre
Vendredi 24 novembre (complet)
Samedi 25 novembre
Dimanche 26 novembre
Lundi 27 novembre
Mardi 28 novembre
Nombre de places limitées – Réservation obligatoire
MUSÉE GUTENBERG

Les Vêpres de 1610 de Claudio Monteverdi sont une des œuvres majeures de la littérature musicale. Ne manquez pas ce concert!

Chœur de Chambre de l’Université de Fribourg et la Capella Itineris

Soprani: Kathrin Hottiger & Desirée Mori

Altus: Stephan Wieland

Ténors: Raphaël Favre & Livio Schmid

Baryton: Fabrice Hayoz

Orgue: Benoît Zimmermann

Direction: Pascal Mayer

ÉGLISE DES CORDELIERS

Samedi 18 novembre 2017 à 20h

Réservation: Office du Tourisme Fribourg 026 350 11 00

 

 

Sapins de Noël

14 novembre 2017

Noël approche à grands pas et L’ACLB en partenariat avec M. J.-P. Kilchenmann vous invitent à décorer notre beau quartier.

Comme l’an dernier nous vous proposons un sapin pour habiller le devant de votre commerce, restaurant ou immeuble.
Nous vous demandons une simple participation de 25 CHF pour un sapin ainsi qu’un pied (en béton ou en plastique, selon les possibilités) vous serons fournis.
La livraison des pieds se fera entre le 20 et le 21 novembre et la livraison des sapins entre le 22 et le 23 novembre, afin que chacun aie le loisir de décorer son sapin avant le week-end de la Saint-Nicolas (2 décembre 2017).
Si vous souhaitez participer, merci de contacter Sara Volpi,  deco@dedecharlotte.ch  qui prendra note et vous enverra, avec grand plaisir, une confirmation écrite via mail afin de vous faire parvenir d’éventuelles consignes (car les emplacements devrons être validés par la police locale).
Les sapins proviennent de la région de Fribourg.
Nous nous réjouissons de votre participation et restons à disposition.
Sincèrement
M.Kilchenmann et  L’Association des Commerçants de la rue de Lausanne et du Quartier du Bourg.
Sara Volpi
Du 1er au 24 décembre, Jean-Pierre vendra des sapins sur la Place de l’Hôtel-de-Ville.

In Memoriam

12 novembre 2017

Il y avait beaucoup de vent ce matin pour faire flotter les drapeaux lors de la cérémonie In Memoriam. Cette cérémonie en mémoire des soldats morts au service de la patrie à lieue chaque année au début du mois de novembre.

Après la prise du drapeau du noble Contingent des grenadiers fribourgeois sur la Place de l’Hôtel-de-Ville, les participants se rendent en cortège vers la Cathédrale Saint-Nicolas pour la messe.

La cérémonie est suivie d’un apéritif sur la Place Notre-Dame.

Voilà qu’est-ce qui se passe pour les 3 ans de notre noble demeure:

A boire, à manger, à découvrir, à s’émerveiller, à danser. Tout à PRIX
LIBRE, pleins d’artistes AU CHAPEAU, une faune vive dans la Coutellerie,
un délire zoologique de 3 jours.

Jeudi 16.11
dès 18h

[19h00] BOUFFE à PRIX LIBRE

[20h00] HEARMAZONE – Meurtre pour claquettes (France)
Série noire
Rythme implacable, ambiance crépusculaire, une intrigue à son paroxysme,
pour une affaire des plus sordide. Un détective à bout de souffle se
lance sur les traces d une étrange fille. Swinging chaos, polar-atypic.
Théâtre. À partir de 13-12ans

[21h30] OPEN BAR & FREE WI-FI (Vevey)
Un bout de Zahnfleisch se met à bidouiller des bidules pour le grand
bonheur de nos petites oreilles qui deviennent des ailes et s’envolent
dans l’onde du wi-fi et dans la joie de l’open bar.

[23h30] YAKUBANE (Fribourg)
C’est pas de l’afro-beat, c’est de l’AFRO-GROOVE. Et c’est un peu
psychédélique aussi.

Vendredi 17.11
dès 18h

[19h00] BOUFFE à PRIX LIBRE

[19h30] DEALING WITH A DANGEROUS POPULATION (Suisse)
Conference about social order and disorder in 19th century Paris.
With Henri-Charles de Favroz Ribbermatten, founder and editor of the
“Revue Internationale d’Hygiène Sociale”

[20h30] I CAMILAS (Italia)
Due fratelli italiani vengono a trovarci e potranno offrirci il pane.
Non dategli fastidio. E iustog

[22h00] MICHAEL BEER AND THE SPACESHIPS (Fribourg)
Un vaisseau spatial rythmique brut à tendance disco piloté par Mr Beer.
Ne demande pas la destination, mais mets des paillettes dans ta valise
de cosmonaute.

[23h30] THE DOORKNOBS (Fribourg)
uan! tu! tri! for! KTKTKKTRRRRZZZZZZKTKTKTKRKKRGFHFHFH [UFF UFF]
SBRASBRAZTUTUTMSAA
TATATATITITUTUTKTKRRKRKZZZZZKZKGRGRGRCKRCKRCKRZTZTZSHW TUM TUM TUM [ANF
ANF] FFRFFRFRFTZTZTHIIIIIIIIH…UH! OH YEAH!

DJ CACHITO SELECTA + ZAPATCH ENTERTAINMENT CORPORATION
O spirito santo do limbo bendiga la suerte de ser tu amor.

Samedi 17.11
dès 16h

[16h30] ATELIERS TISSAGE & DANSE
Ateliers pour petits et grands. Viens découvrir ton corps en le bougeant
ou découvrir toute une histoire en tissant les liens et le tissu.
(jusque vers 18h)

[18h00] BARBARA SCHNEIDER
Contes enchanteurs pour accueillir la nuit tout en douceur

[19h00] COLLECTIF MERCI LARATTRAPE (Fribourg)
Collectif d’habiles jongleurs pour faire tourner les têtes et les
quilles.

[19h30] BOUFFE à PRIX LIBRE

[21h30] LOVE CANS (Chaux-de-fonds/Bienne)
L’amour de la cannette et du psycho garage

[23h00] BLIND BUTCHER (Lucerne)
Du bon Voodoo Rhythm qui envoie sa dose d’électricité dans les
haut-parleurs et dans les veines

DJ 2 DOUZIEMES DE GOITRE
12x plus de rock’n’roll, 12x plus de vyniles et 12x plus de plaisir

DJ SONIDO RESISTENCIA
Il a fait frisonner les anguilles sous la roche, il revient faire
bouncer les pierres centenaires. Et cette fois, il vient avec un pote.

Et encore
Pianiste d’ambiance, Barbapapi, Loterie tantrique, concours de
circonstances, …

Soyez habilement faunesques!

Avec amour et plus affutée que jamais

La Coutellerie

Des Arbres à jeter

4 novembre 2017

En passant ces jours par la Place Sainte-Catherine, au chevet de la Cathédrale Saint-Nicolas, vous verrez les bouleaux dans leur belle robe automnale dorée. Ces arbres qui ornent la place et la fontaine de la Vaillance sont condamnés. Ils ne figurent pas sur les visuels de la place réaménagée, virtuellement abattus par l’architecte.

Pourtant, le jury du concours pour la Requalification du Bourg avait plaidé pour le maintien de ces arbres:

“Dans le cadre de la remise en scène de la fontaine de la Vaillance, derrière le chevet de la cathédrale, le jury est d’avis que les bouleaux existant devraient être maintenus. Deux ont même été abattus; il y a lieu d’évaluer de les replanter.” (extrait du rapport du jury)

Depuis le déplacement de la fontaine de la Vaillance en 1840 au chevet de la Cathédrale, il y a toujours eu des arbres à cet endroit. Au départ il s’agissait de marronniers, remplacés vers le milieu du siècle passé par les bouleaux actuels.

A Fribourg les arbres sont traités comme un vulgaire bien de consommation. Acheter, consommer, jeter se traduit par planter, regarder pousser, abattre.

Il ne suffit pas de mentionner les notions de durabilité et de respect de la nature, les politiciens disent “environnement”, dans les discours et les programmes des partis politiques. Il faut les appliquer. Abattre des arbres juste pour satisfaire l’ego d’un architecte ou urbaniste est une aberration.

Les arbres existants sur la Place Sainte-Catherine et la Place des Ormeaux doivent être maintenus.