Concert de Jazz

24 avril 2018

Sibylle Germann et André Pfammatter

Concert Duo Jazz

Old Vervain Cocktail

Jeudi 26 avril 2018 dès 19h

Art-Buvette

Rue Pierre-Aeby 31

Advertisements

En images

Les pavés de Fribourg

Dosage de poudre blanche

Belle mécanique

Travail de précision

Derniers réglages

Une petite pause avant le coup de feu de midi

Chasseur de selfie

Il faut-être à l’heure pour gagner des fleurs

Qu’en pense le Père Girard?

Elle est belle ma machine!

 

Quartier bouclé

23 avril 2018

Demain, mardi 24 avril 2018, le quartier du Bourg sera fermé à la circulation à l’occasion du prologue du Tour de Romandie:

Dès 7h, circulation partiellement interdite, toute la rue de Morat depuis le rond-point du Varis, la rue du Pont-Suspendu et la rue des Chanoines.

Dès 9h, quartier entièrement fermé à la circulation. Il n’y aura aucun accès possible en véhicule dans toute la zone.

Les perturbations devraient durer jusqu’à 20h.

Le stationnement sera interdit dans l’ensemble du quartier, selon la signalisation en place.

Les parkings situés sur le plateau de Saint-Léonard, au Palatinat et à la Route-Neuve seront gratuits du mardi 24 avril dès 7h au mercredi 25 avril à 8h.

Pour les transports publics, le site des TPF vous renseigne:

http://www.tpf.ch/info-trafic;jsessionid=9A5642F8AE46A8A10CF614773B8EFE37

(Photo: Laurent Sciboz)

Photo Laurent Sciboz

Soleil, température estivale, sourires et tout plein de poésie pour lancer la deuxième saison des Chaises du Bourg. La Fête sur le Bletz en images.

Merci à La poésie, ça court les rues / Semaines de la lecture, à la Ville de Fribourg et aux Bergères et Bergers des Chaises du Bourg, et merci à l’infatigable Elisabeth Longchamp-Schneider pour l’organisation.

Né à Fribourg en 1939, cofondateur du Groupe Mouvement, Roland Bugnon a présenté ses œuvres pour la dernière fois en 1985 au Musée d’Art et d’Histoire de Fribourg. Après une carrière internationale, le voici de retour dans sa ville natale.

Du 20 avril au 26 mai 2018, la Galerie J.-J. Hofstetter présente les œuvres qu’il a réalisées durant ces dernières années.

Vernissage vendredi 20 avril 2018 dès 18h

http://www.rolandbugnon.ch/

Roland Bugnon

Le Service de l’environnement a mesuré les concentrations de polluants atmosphériques dans le quartier du Bourg à Fribourg de 1987 à 2015. Il vient de publier un rapport qui condense les principaux résultats. La qualité de l’air dans le quartier du Bourg s’est nettement améliorée dès la fermeture du pont de Zaehringen au trafic individuel motorisé en octobre 2014. Les valeurs limites sont désormais respectées pour le dioxyde d’azote et les poussières fines.

Les mesures de la qualité de l’air dans le quartier du Bourg à Fribourg ont débuté en 1987 et ont duré jusqu’en 2015. La période d’observation aura duré 28 ans. C’est la plus longue série de mesures effectuées dans le canton de Fribourg.

La zone autour de la cathédrale Saint-Nicolas a été exposée à une pollution atmosphérique importante, en raison d’une circulation dense dans des rues très encaissées et mal ventilées. De 1987 à 2013, les valeurs limites d’immission pour le dioxyde d’azote (NO2), les poussières fines (PM10) et l’ozone (O3) n’ont pas été respectées.

Suite à la fermeture du pont de Zaehringen au trafic individuel motorisé en octobre 2014, la circulation a fortement diminué dans le quartier du Bourg. La qualité de l’air s’est de ce fait clairement améliorée. Depuis 2015, les concentrations en NO2 et en PM10 se trouvent nettement en dessous des valeurs limites. La charge d’ozone correspond quant à elle aux valeurs rencontrées dans les agglomérations, plus basses qu’en zone rurale.

L’amélioration de la qualité de l’air aura des effets bénéfiques sur la santé des personnes qui habitent et fréquentent le quartier du Bourg, ainsi que sur les bâtiments historiques dont les façades étaient dégradées par les émissions polluantes.

Au vu des derniers résultats, il n’est plus nécessaire de mesurer la pollution atmosphérique dans le quartier du Bourg à l’aide d’une station. Une surveillance de la charge en dioxyde d’azote est toutefois maintenue. Depuis 2016, elle est mesurée à l’aide de capteurs passifs, une méthode qui permet de calculer facilement et à moindre coût la moyenne annuelle. Les résultats de 2016 et 2017 sont nettement en dessous des valeurs limites.

Source: Actualités de l’Etat de Fribourg, 16.04.2018

http://www.fr.ch/ww/fr/pub/functions/toutes_les_actualites.cfm?fuseaction_pre=Detail&NewsID=64166

Photo: Laurent  Sciboz: http://aerostier.ch/

Photo Laurent Sciboz

Jusqu’au samedi 21 avril 2018, la Galerie Cathédrale met en vente plus de 300 œuvres. Peintures, gravures ou sculptures d’artistes suisses ou étrangers à des prix accessibles, à l’exemple de ce magnifique paysage singinois du peintre fribourgeois Max Clément (1912-1995) (illustration).

Ouvert tous les jours de 12h – 19h (fermé le dimanche)

Galerie Cathédrale, Rue du Pont-Suspendu 2

Max Clément

 

Gaël Sapin, Parallèle

11 avril 2018

Gaël Sapin, né en 1987 à Estavayer-le-Lac, vit et travaille à Zurich.

Après son BA à la Haute Ecole des Arts de Berne et un séjour Erasmus à l’Akademie der Bildenden Künste de Munich, il obtient son MA à la Zürcher Hochschule der Künste Zürich en 2014.

En 2014 l’Etat de Fribourg lui attribue l’Atelier Jean Tinguely à Paris.

Galerie La Vitrine, Rue des Alpes 32

Exposition du 20 avril au 25 mai 2018

Vernissage vendredi 20 avril 2018 à 18 heures

Gaël Sapin

Les Chaises du Bourg reviennent. Cette année, en collaboration avec l’association Semaines de lecture, elles seront ambassadrices de la poésie et porteront chacune le nom d’une poétesse ou d’un poète.

Les chaises seront hébergées chez des Bergers et Bergères, qui les mettront à disposition de tous, en journée lorsque le temps le permettra.

Nous vous invitons au lancement de la saison 2, le mardi 17 avril 2018 à 18h00 sur la Place Nova-Friburgo.

En collaboration avec:

La poésie, ça court les rues / Semaines de la lecture

Ville de Fribourg

Association des commerçants de la rue de Lausanne et du quartier du Bourg

Association des intérêts du quartier du Bourg

Chaise de grimpe

Dès le départ le temps de la Coutellerie était compté. Le propriétaire de l’immeuble avait mis à disposition ses locaux en attendant leur rénovation.

La Coutellerie organisait, entre autres, des bouffes avec les invendus du marché, un atelier de réparation de vélos, des ateliers d’écriture, des concerts et des soirées thématiques ou festives.

Dès le départ aussi, la Coutellerie ne jouissait pas de la bienveillance des autorités. Des jeunes qui se réunissent en dehors des circuits habituels et oublient de demander l’autorisation de se réunir et de s’amuser, sont forcément suspects.

Ainsi, pour avoir planté quelques légumes et herbettes dans un carré en friche, ils avaient provoqué une crise d’autoritarisme d’un édile aujourd’hui à la retraite. Il avait tout simplement interdit l’accès des lieux en prétextant la dangerosité d’un escalier sans balustrade, escalier nettement moins dangereux que le passage pour piétons du Tilleul.

Les gens de la Coutellerie espèrent trouver un nouveau local. Si vous avez une idée ou même une proposition concrète, n’hésitez pas de les contacter par mail : lacoutellerie@riseup.net