Ana et René Aeby avaient convié les clients et habitants du quartier pour finir en beauté l’aventure du petit grand magasin. L’émotion était palpable parmi les nombreux participants.

Quelques mots de remerciements de Jacques Eschmann avant que Elisabeth Longchamp-Schneider remette le cadeau d’adieu des gens du quartier sous forme de chèques Reka.  Cadeau complété par un don de l’Association ds intérêts du quartier du Bourg.

Puis, tout ce beau monde est sorti dans la rue pour écouter le son de la cloche Sainte-Barbe de la Cathédrale. Un cadeau de Saint Nicolas en personne.

Merci Ana et René, bon voyage et à bientôt…

Advertisements

Elisabeth Macheret Van Daele

27 septembre 2018

Venue des Flandres belges, Elisabeth Macheret Van Daele vit dans nos Préalpes. Elle s’épanouit partout où la lumière change de couleur, d’intensité et révèle ses mystères.

Vernissage, le samedi 29 septembre 2018 dès 17h.

présentation de l’artiste par M. Bernard Crettaz à 18h

Contes de M. Bernard Crettaz

la Montagne, la Mer, Le Juif errant et la fin du monde

vendredi 5 octobre à 18h et samedi 6 octobre à 17h

Exposition du 29 septembre au 20 octobre 2018

Galerie Cathédrale, Rue du Pont-Suspendu 2

Elisabeth Macheret Van Daele: Appel de lumière, huile sur toile

L’inspecteur Tinguely lui donnait rendez-vous sur la place du Marché-aux-Poissons. Il l’emmenait parfois déjeuner avec lui à l’auberge des Trois-Tours, à Bourguillon, et lui faisait faire des ballades dans le canton de Fribourg, au Moléson, à Gruyères… Cette «invitée» spéciale arpenta souvent à pied le quartier du Bourg et la Vieille Ville de Fribourg ; elle n’était autre que la fille de Joseph Staline, Svetlana Allilouïeva (1926-2011), la plus fameuse des transfuges de la guerre froide. Elle venait de faire défection, et, après un périple rocambolesque qui débuta par un séjour en Inde, puis une escale à Rome, elle arriva par avion à Genève le 11 mars 1967. Immédiatement, elle fut prise en charge par la police fédérale. Après une halte à Châtel-St-Denis, elle fut emmenée à Beatenberg (BE), où des journalistes la découvrirent rapidement. Elle passa alors le plus clair de son temps dans deux institutions catholiques fribourgeoises, d’abord à Burgbühl, sur la commune singinoise de Sankt-Antoni, puis dans le couvent de la Visitation, à la rue de Morat, en pleine ville de Fribourg. Deux policiers de la Sûreté fribourgeoise étaient chargés de sa protection, le chef de la «secrète» lui-même, Louis Chiffelle, ainsi que l’inspecteur Arnold Tinguely. Le 21 avril 1967, Svetlana Allilouïeva décolla pour les États-Unis depuis Zurich. Elle a gardé toute sa vie une nostalgie de son séjour en Suisse, en particulier du couvent de la Visitation, où elle aurait souhaité revenir… Ce livre raconte en détail l’itinéraire de la fille de Staline en Suisse, en s’appuyant sur des archives d’État longtemps tenues secrètes, des témoignages familiaux de la famille Blancpain – qui accueillit à deux reprises Svetlana – et des souvenirs récoltés auprès de rares témoins d’époque.

Jean-Christophe Emmenegger, Opération Svetlana, Éditions Slatkine, Genève, 2018.

Dédicaces chez Payot, Fribourg, 29 septembre 2018, de 14 h à 15 h 30.

Légendes photo:

Svetlana Allilouïeva et Emmanuel d’Astier de la Vigerie dans le parc de la maison Blancpain près de Fribourg

 

©Photo de Claude Blancpain, archives privées Christophe d’Astier, coll. de l’auteur

Jean-Michel Robert expose

20 septembre 2018

“Feuilles d’été sur bois perdus”. C’est le titre de l’exposition de

Jean-Michel Robert à l’espace-galerie Trait-Noir.

Vernissage samedi 22 septembre 2018 à 17h

Ouvert les samedis de 10h à 16h

Rue du Pont-Suspendu 10

Jean-Michel Robert

Jean-Michel Robert

 

Jean-Jacques Hofstetter a offert six sculptures à la ville de Fribourg. Elles ornent le jardin de l’Hôpital des Bourgeois. Une belle manière pour l’artiste de laisser une trace durable dans la ville qu’il aime.

Le vernissage a eu lieu hier, 19 septembre 2018, en présence de l’artiste, des autorités communales, du “barde du Bourg” Oskar Coursin et d’un nombreux public.

Au programme des œuvres de Joseph Bovet, Pierre Kaelin, Carlo Boller, Robert Mermoud, Henri Baeriswyl et Michel Hostettler.

L’Accroche-Choeur, direction Jean-Claude Fasel

Eglise des Cordeliers

22 septembre à 20h

http://www.accroche-choeur.ch/

Du 19 au 23 septembre 2018, aura lieu le 21ème Festival International d’Orgue de Fribourg avec notamment le concert d’ouverture à la Cathédrale Saint-Nicolas le 19 septembre à 20.30h.

Broken Bach – Future Music

Franz Danksagmüller, orgue, lumières & live electronics

Alexander Goldstein, technique

Tous les concerts du Festival 2018 sur ce lien:

https://www.academieorgue.ch/fr/21e-festival-international-dorgue-de-fribourg—21-internationales-orgelfestival-freiburg.html

 

Bonne Nouvelle! Carmen et Christelle Corpataux, mère et fille, reprennent l’Art-Buvette. Réouverture demain samedi 15 septembre 2018 9h Café Croissants 11h Apéro Grillades 15h Vernissage Photos: RedBabi 18h Apéro Tapas 20h Blindtest

Leslie Umezaki reste fidèle au quartier du Bourg. Elle déménage de la rue de Zaehringen 4 à la Grand-Rue 47.

Samedi 15 septembre 2018 de 9h à 14h, elle vous convie pour un Finissage dans son atelier à la rue de Zaehringen 4 avec:

Présentation du nouvel album que j’ai illustré aux éditions de L’Âge d’Homme, intitulé “Poussière de Lune” (Auteur: Fap)

Présentation de mes nouveaux ateliers seule (les matins et jeudi et vendredi après-midi), avec Lady Michielan, licenciée en philosophie et DEA en éthique (atelier Filosofarte 22/09, 27/10, 17/11, 15/12) et avec Martha Irene Pacheco Caballero, ergothérapeute (atelier pour enfants avec besoins spécifiques)

Vente des livres que j’ai illustrés en français, en espagnol et en russe (monolingues et bilingues)

Vente d’illustrations, de cartes postales,…

http://leslieumezaki.wixsite.com/illustrator

https://www.facebook.com/leslie.umezaki.3

Leslie Umezaki

Quelques images de la traditionnelle Bénichon de la Tuile au Tunnel. Encore demain, lundi de Bénichon, le repas de Bénichon servi à l’intérieur en musique avec Lionel Delaloye.

Vous qui habitez le Bourg, qui fréquentez habituellement ou occasionnellement le Petit Grand Magasin chez Aeby, vous savez qu’il vit ses derniers jours.

Si vous désirez marquer le passage et contribuer à un cadeau pour René et Ana, faites un détours par la Galerie Gulliver, chez Karl Inglin (Rue des Epouses 8), ou par le Salon Face à Face, chez Brigitte Longchamp Meuwly (Grand-Rue 54), jusqu’au 27 septembre au soir.

Vous y trouverez un petit carnet, pour y écrire quelques mots de remerciement et d’amitié, et une tire-lire pour y déposer votre obole.

Le samedi 29 septembre à 12h30, si vous êtes dans les parages, venez nous rejoindre chez Aeby, pour la dernière fois, pour leur remettre leur cadeau (chèques Reka).

Merci de votre contribution !

Jacques Eschmann

Elisabeth Longchamp-Schneider

Karl Inglin

René et Ana Aeby, primeurs

 

Nous sommes à la Grand-Rue 8. Hier, photo non datée, c’était la boucherie Jenny. A l’époque il n’y avait pas de supermarchés ou centres commerciaux. Le gens achetaient  dans le quartier, la viande chez le boucher, les produits laitiers chez le laitier-fromager, le pain chez le boulanger et tout le reste chez l’épicier. Dans le quartier du Bourg, rue de Lausanne comprise, il y avait 17 boucheries, 14 laiteries-fromageries, 15 boulangeries-pâtisseries-confiseries et 19 épiceries (Livre d’adresses 1937-38 de la Ville de Fribourg). Vers 1930 un salarié devait dépenser jusqu’à 50% de son revenu pour la nourriture. A partir de 1950, grâce à l’augmentation progressive des salaires et l’arrivée de la grande distribution avec des politiques de prix agressives (discount), la part du salaire consacrée à la nourriture a continuellement diminué. Cette évolution en faveur des consommateurs a par contre tué le commerce alimentaire de proximité.

Aujourd’hui l’ébéniste Olivier Kilchoer remplace le boucher. Dans son espace atelier-exposition au nom évocateur « Au péché du mobilier », Olivier restaure les antiquités dans le respect de l’objet et utilise les techniques à l’ancienne avec passion dans le but de redonner aux meubles leur jeunesse d’antan. Présent depuis 14 ans dans le quartier du Bourg, Olivier aime son cadre historique et l’ambiance conviviale qui règne entre ses différents acteurs : habitants, artisans, commerçants et galeristes. Il ne changerait d’endroit pour rien au monde.

Au fil du temps, le local et la devanture on subi quelques modifications. Le local actuel est plus grand que l’ancienne boucherie. Il englobe la porte et l’entrée de l’immeuble N° 8. Les deux immeubles N° 7 et N° 8 partagent la même entrée.

http://www.aupechedumobilier.ch/

Appel:

Si vous êtes en possession d’anciennes photos avec des commerces du quartier du Bourg, nous vous prions de bien vouloir nous envoyer une copie: karl.inglin@bluemail.ch

MERCI

Le violoncelliste Thomas Demenga vous convie à une promenade en compagnie de Johann Sebastian Bach et ses six suites pour violoncelle.

Dimanche 16 septembre de 11h – 17h

11.00h Eglise de la Visitation – Suite N° 1 en sol majeur BWV 1007

11.45h Musée d’Art et d’Histoire, Salle des Lapidaires  – Suite N° 2 en ré mineur BWV 1008

12.30h Eglise des Cordeliers –  Suite N° 3 en do majeur BWV 1009

Collation dans les jardins ou cloître (selon météo) du Couvent des Cordeliers

14.00h Eglise Saint Jean – Suite N° 4 en mi bémol majeur BWV 1010

15.00h Monastère de la Maigrauge – Suite N° 5 en do mineur BWV 1011

16.00h Monastère de Montorge – Suite N° 6 en ré majeur BWV 1012

Entrée libre – Collecte après chaque concert.

Organisé par l’Orchestre des Jeunes de Fribourg

http://www.thomasdemenga.ch/?lang=en

Thomas Demenga, Copyright: Priska Ketterer Luzern

 

Du 7 septembre au 6 octobre 2018, la Galerie J.-J. Hofstetter expose les œuvres de René Agass Baumgartner, Christine Fabre et Pamela Macsai-Baumgartner.

Vernissage vendredi 7 octobre 2018 dès 18h

René Agass Baumgartner

Christine Fabre

Pamela Macsai-Baumgartner