Viens técol !

17 février 2017

Viens patiner sur le Bletz! C’est bonnard et c’est gratos, à l’œil. Si t’as pas de patins, pas de problème, tu peux en louer pour une thune.

Du 17 février au 12 mars 2017.

De 11 heures à 21 heures.

Et pendant les vacances scolaires du 25 février – 5 mars de 9 heures à 21 heures.

 pati

Cocoz et Raton (Cosima Frieden, chant ,et Lionel Delaloye, accordéon) interprètent les chansons d’un répertoire vieux Paris/ vieux Broadway, qu’ils aiment de plus en plus à mesure qu’ils les découvrent. L’époque ce sont les années 30 environ. Le genre varie autour du musette, et les paroles sont belles ou drôles. Souvent les deux.

Art Buvette, jeudi 16 février 2017 dès 19h

https://artbuvetteblog.wordpress.com/

cocoz

La Saint Valentin

14 février 2017

Vous cherchez une petite attention pour la personne que vous aimez? Voici quelques idées:

Une douceur de la Confiserie du Tilleul à la rue du Pont-Muré, un objet original de l’Atelier du Verger à la Grand-Rue ou tout simplement des fleurs chez Hertig Fleurs au Pont-Muré.

Le Quartier du Bourg vous souhaite une belle Fête.

 

Confiserie du Tilleul

Confiserie du Tilleul

Atelier du Verger

Atelier du Verger

Hertig Fleurs

Hertig Fleurs

Un drôle d’apôtre

10 février 2017

Les curiosités de notre cathédrale.

Les stalles offrent une série de magnifiques sculptures en bois dans le chœur de notre cathédrale. En alternance, prophètes et apôtres se donnent la main dans une sorte de danse en hommage à la foi qu’ils illustrent et promeuvent. Les prophètes nous rappellent le message de l’Ancien Testament, tandis que les apôtres déclinent les versets du Credo qui résume notre foi chrétienne.

Mais, à y regarder de plus près, l’un de ces apôtres n’est pas présenté comme les autres. Son chapeau est bizarre, surmonté d’une coquille. Ses habits signalent un homme en voyage, bien protégé contre les intempéries. Il a suspendu une gourde à sa ceinture et s’appuie sur un solide bâton. En un mot : il a tout du pèlerin en marche.

Où va-t-il donc ? La coquille de son chapeau indique le but du pèlerinage : Compostelle. C’est donc l’apôtre Jacques le Majeur qui nous invite à marcher avec lui…jusqu’à lui.

Cette stalle prouve que le pèlerinage à Compostelle était déjà florissant au 15ème siècle puisque ces sculptures ont été confectionnées entre 1462 et 1464.

N’oublions pas que Fribourg était situé sur l’itinéraire des pèlerins entre la Germanie et le Léman. Aujourd’hui encore, ces pèlerins peuvent imprimer sur leur « crédentiale » le sceau mis à leur disposition au fond de la cathédrale. Et depuis l’anniversaire des 500 ans du Chapitre cathédral (en 2012), une chambre a été aménagée dans une maison du Chapitre (rue des Chanoines 5) pour l’accueil de deux pèlerins dans un espace simple mais confortable.

Nous avons retenu la leçon du saint Jacques de nos stalles.

Claude Ducarroz

jacques

Une heure musicale avec de la grande musique française (C. Franck, C. St-Saëns, Cl. Debussy et Cl. de Grandval).

Philippe Savoy, saxophones

Florence Desbiolles, piano

Dimanche 12 février 2017, 17h

Musée Gutenberg, place Notre-Dame 16

En faveur de Musique Espérence

Photo Simon Ruffieux

Photo Simon Ruffieux

Les soeurs Ufuk et Bahar Dördüncü ne cessent d’impressionner le monde de la musique classique. Ils proposent un vaste univers sonore à leur public grâce à leur technique impeccable, à l’imagination qu’ils apportent aux morceaux qu’ils interprètent et à leur multiculturalisme. Dans ses projets, le duo Dördüncü s’efforce aussi de faire rencontrer diverses branches artistiques sur la même scène: le jazz, les arts visuels et la musique contemporaine.

– Claude Debussy: Prélude à l’Après-midi d’un faune
– Sergej Rachmaninov: Suite no 1 ou 2
– Dai Fujikura: Cosmic Maps
– Maurice Ravel: La Valse

Samedi 11 février 2017 de 20h – 22h

MAHF, Musée d’Art et d’Histoire, rue de Morat 12, Fribourg

http://eclatsconcerts.ch/

soeurs

La Coutellerie organise une soirée festive de soutien au Collectif Droit de Rester Fribourg.

19h // Grosse boustifaille collective ouverte à tout.e.s

20h30 // Concert // Two Boys Sandwich Club (Lausanne)

The Two Boys Sandwich Club sont deux et jouent un rock indie flirtant avec le grunge et le blues. Formé toute fin 2010, le projet des deux  compères part à la recherche du chaînon manquant entre Robert Johnson et 
Blood Red Shoes.
A partir de là, tout est en premier lieu une question de fun et de spontanéité. Les Two Boys aiment jouer live et c’est bien là leur 
terrain de jeu favori.

22h // Concert // Love Cans (Chaux-de-Fonds/Bienne)

Un trio détonnant sorti sur Burning Sound Records & Sacred Hood Records, 
“Love Cans” est le projet Garage Psyché Blues de Dany Digler (voix et 
farfisa) et Bab Digler (guitare), accompagné de Meryl Love à la 
batterie. Attitude résolument punk sur un tapis de surf-rock à la Messer 
Chups, Love Cans ressemble à une performance électrique à part entière 
qui vous arrachera les chaussettes.
 
23h30 // Dj Set // Artmaillé

Ce vieux crabe d’Artmaillé, c’était le moment qu’il vienne à la 
Coutellerie pour la noyer sous ses vagues disco et autres trouvailles 
übergehts de derrière les fagots.

D’autres surprises et coups fourrés sont à craindre… Ramène-toi !

La Coutellerie vendredi 10 février 2017

dsc04672-copie

A l’occasion de la date de décès de Johannes Gutenberg (3 février1468), le Musée ouvre gratuitement ses portes. Offrez-vous un voyage à travers l’industrie graphique d’autrefois aux temps modernes. Découvrez comment le plomb liquide se transforme en lettre, la composition et l’impression typographique.

Composez votre nom en plomb typographique

Imprimez des affiches et des cartes sur de vieilles machines

Amenez un t-shirt et participez à notre atelier de sérigraphie

Gravure taille-douce avec l’atelier Pilon à Os

Assistez à des démonstration dans l’atelier typographique ou l’atelier de la reliure

Rencontrez les artistes Marco Pittori et Pius Binz dans leurs exposition temporaires

Film “L’écriture, le moyen de communication le plus important”

Et à 15h une pause au Café Gutenberg avec le Quatuor Orchis

DIMANCHE 5 FÉVRIER 2017 DE 10H – 17H

Musée Gutenberg, Place Notre-Dame 16, Fribourg

http://www.gutenbergmuseum.ch/fr/accueil/

metal_movable_type

Leslie Umezaki est née au Pérou d’une mère péruvienne et d’un père japonais. Après des études de peinture à Lima elle a fait des études de graphisme à l’Université de Kyushu Sangyoau à Fukuoka au Japon.

Depuis six ans Leslie Umezaki est en Suisse. Elle travaille comme peintre et illustratrice pour divers éditeurs, principalement dans le domaine de la littérature jeunesse et petite enfance et collabore également avec la presse écrite de son pays d’origine.

Leslie dessine principalement par ordinateur, en incorporant dans ses travaux des techniques plus classiques comme la peinture, le collage, la photographie et le travail du bois.

Leslie Umezaki ouvre son atelier à la rue de Zaehringen 4. Ce local sera à la fois son lieu de création et le lieu d’exposition de ses travaux. Elle propose également des cours de peinture destinés aux enfants et aux adultes ainsi que de nombreuses activités en lien avec les cultures japonaises et péruviennes avec le thème récurrent du métissage et de l’intégration.

Leslie Umezaki vous convie à l’inauguration de son atelier samedi 11 février 2017 dès 16h.

http://leslieumezaki.wixsite.com/illustrator

https://www.facebook.com/leslie.umezaki.3

Leslie Umezaki

Leslie Umezaki

dsc04436

dsc04434

De Dowland à Bach

27 janvier 2017

Concert de musique du XVIIe au XVIII siècle organisé par ADMA Association pour la Découverte de la Musique Ancienne:

Thomas Dunford, luth

Jean Rondeau, clavecin

Dimanche 29 janvier 2017 à 17h

Musée d’art et d’histoire, rue de Morat 12, 1700 Fribourg

http://www.adma.ch/association-decouverte-musique-ancienne/

Thomas Dunford (capture d'écran)

Thomas Dunford (capture d’écran)

Jeudredi avec Peter Kroon

25 janvier 2017

Fan de la guitare sous toutes ses formes, Peter Kroon a répondu dès son adolescence à l’appel des Rock bands anglais et américains, et les musiciens de Blues l’ont fortement influencé. Il a également été très inspiré par l’émergence du country rock et surtout du style de Chuck Berry. Aujourd’hui, il joue de la guitare et chante les classiques du Blues, Swing et Country Gospel.

Jeudi 16 janvier 2017 de 18.30h à 22.00h

Restaurant Art-buvette, rue Pierre-Aeby 31, 1700 Fribourg

http://www.art-buvette.com/index_art.html

Peter Kroon, Photo BAG, Christophe Losberger

Peter Kroon, Photo BAG, Christophe Losberger

Histoires de baleines

19 janvier 2017

À l’occasion de de leur série de concerts communs, le Musée Gutenberg et l’Association nouvelle création vous présentent, le samedi 21 janvier à 20h30 et le dimanche 22 janvier à 16h00
WHALES’ TALES
Whales’ Tales est un spectacle multimédia où l’auditeur est plongé dans un univers maritime où les chants de différentes baleines se mêlent à une musique originale, le tout accompagné d’images inédites provenant principalement de Saint-Pierre et Miquelon et de la Réunion. Ce spectacle s’adresse à tout le monde, enfants, adolescents, adultes, passionnés de nature ou de musique, chacun y trouvera de quoi satisfaire ses émotions et sa curiosité.
Denis Beuret : trombone, composition, électronique, vidéo
Jean-Christophe Rosaz : composition
Entrée libre – collecte. Réservation sur www.gutenbergmuseum.ch, via info@gutenbergmuseum.ch ou au 026 347 38 28. Ouverture des portes à 15h30. Nombre de places limité, pas de places numérotées.
 
baleine-a-bosse-19s

Le trio d’artistes pour la première exposition de l’année 2017

à la Galerie J.-J. Hofstetter est composé de:

Alexandre Loye, peinture

Marcel Miracle, dessin et collage

Anne Vonlanthen, sculpture

Exposition du 20 janvier au 25 février 2017

Vernissage vendredi 20 janvier dès 18h.

“Arts de Faire” propose le vendredi 10 février à 20h

Soirée littéraire avec Alexandre Loye et Marcel Miracle

http://www.galerie-hofstetter.ch/index.php?post/2008/12/05/40-presentation

Alexandre Loye

Alexandre Loye

 

Marcel Miracle

Marcel Miracle

Anne Vonlanthen

Anne Vonlanthen

Il y a comme cela des croyances erronées qui ont la vie dure. Celle du manque de places de parc dans le quartier du Bourg en est une. Croyance savamment entretenue par des adeptes du «tout à la voiture», à l’image de l’auteur d’une lettre ouverte récente dans mon quotidien préféré. Cette lettre émane d’une personne qui habite un quartier voisin tout proche et qui utilise sa voiture pour venir au marché du samedi matin. Tout est dit!

Habitant et travaillant dans le quartier depuis de nombreuses années, je constate qu’il y a suffisamment de places libres durant les heures d’ouverture des commerces. Pour quantifier ce sentiment je me suis donné la peine d’effectuer des comptages en parcourant le quartier (à pied) à différentes heures de la journée pendant deux semaines, une au mois d’octobre et l’autre au mois de novembre derniers. Il y avait en moyenne plus de 50 places de parc libres (56 pour être précis). Ce chiffre ne tient pas compte des places libres un peu plus éloignées, par exemple au parking des Alpes.

Un problème existe effectivement en fin de journée, au moment où la plupart des commerces ferment et que les habitants motorisés rentrent chez eux. Ce problème pourrait trouver une solution avec le parking de la Grenette, du moins partiellement. Ce parking est en partie occupé par des employés de l’Etat de Fribourg qui pourraient aisément utiliser les transports publics pour se rendre sur leur lieu de travail. Ces places ainsi libérées seraient à disposition des habitants et visiteurs du quartier. Mais on ne touche pas facilement aux privilèges de l’élite cantonale.

Reste le samedi matin, jour du Marché à la Grand-Rue. C’est pourtant à ce moment de la semaine qu’il y a à la fois le moins de places de parc disponibles et le plus de monde dans le quartier du Bourg.

Karl Inglin

Illustration : pour exemple, le haut de la Grand-Rue le 17 janvier à 09.15h. Une dizaine de places de parc libres.

grand-rue

Jeudi 19 janvier 2017 à la Coutellerie:

17h00 // atelier écriture sur le thème du romantisme //

Turbo Fantôme, c’est un groupe de beaux gosses chaux-de-fonniers qui 
jouent une musique explosive et hypnotique en même temps: lignes de 
basse qui tournent en boucle comme des mantras, chanteur hystérique, 
batterie acharnée, une bonne grosse, mais alors vraiment grosse, couche 
d’effets sonores psychédéliques pour accompagner tout ça. Des fois ils 
se déguisent en fantômes et des fois pas. Mais quelle que soit leur 
allure, les voir sur scène, c’est recevoir dans la gueule un train lancé 
à toute allure. (sensation plutôt agréable, en fait)

La Coutellerie, Espace d’affûtage collectif, Grand-Fontaine 1 

turbo-fantome-19-01

Passer la soirée du Jeudredi bien au chaud et en musique. L’OldRags’ Night Table Blues show, c’est une table de nuit self-pimpée, montée par le bluesman Christoph qui chante et joue de la guitare, du sax et de la grosse caisse. 

Art-Buvette, jeudi 12 janvier 2016 dès 18h30

https://www.facebook.com/art.buvette?fref=ts

art-buv

Les curiosités de notre cathédrale.

Si vous ne connaissez pas la chapelle du Saint Sépulcre dans notre cathédrale, dépêchez-vous d’aller la contempler. Vous tournez à droite après le passage de la grille d’entrée et vous êtes devant une impressionnante mise en scène de l’ensevelissement du Christ. Ces personnages –plus grands que nature- nous touchent par leur présence silencieuse dans ce cadre encore embelli par les vitraux d’Alfred Manessier (1976). Cette statuaire a pour mission de nous rappeler –pour notre méditation- les diverses étapes de la passion de Jésus, jusqu’à sa mise au tombeau, non sans évoquer déjà la perspective de la résurrection. Tandis que les soldats de garde dorment encore, les anges dans le ciel du plafond chantent et jouent déjà la victoire de Pâque.

Un personnage frappe par son accoutrement. A gauche du tombeau – plutôt en forme d’autel que de sépulcre-, Joseph d’Arimathie tient le linceul dans lequel repose Jésus mort. Il est habillé de manière somptueuse, lui qui avait prêté son caveau pour ensevelir Jésus. Il a les attributs des hommes riches du 15ème siècle : un chapeau sophistiqué, une ceinture de précieux métal et surtout une bourse bien garnie qu’on a mise en évidence. Un vrai capitaliste de son temps.

Il ne faudrait pas décourager les riches de s’approcher de Jésus, même s’il a rappelé les dangers des richesses quand on les garde rien que pour soi. D’ailleurs, de l’autre côté du sépulcre, c’est un pauvre habillé en moine qui collabore à la mise au tombeau de Jésus.

Il faut de tout pour faire un monde. Et aussi une Église. Mais à condition qu’on vive tous en communion avec Jésus mort et ressuscité.

Claude Ducarroz

aumoniaire

Ouverture du Tunnel

4 janvier 2017

Luis Matos, Adrien Tercier, Olivier Verleye, Jérôme Miserez et Noémie Dick (de gauche à droite). C’est une partie de l’équipe joyeuse et enthousiaste qui vous accueillera dès demain 5 janvier 2017 pour l’ouverture du Tunnel.

Et ils commencent fort. Une soirée explosive, comme il se doit pour l’ouverture d’un Tunnel.

Ouverture officielle dès 16 h avec Lionel Delaloye et son accordéon.

puis, dès 21 h concert de Alejandro Gutierrez – trovador cubano et du guitariste Claude Schneider.

Vendredi 6 janvier ouverture à 9 h et dès 21h Mzelle Charlotte aux platines.

Samedi 7 janvier pour le petit Nouvel An ouverture à 7.30 h et dès 21 h Les Faylons

A boire, manger, fêter, danser, rencontrer des gens sympathiques et passer des soirées formidables!

Réservation conseillée : 026.321.33.34 ou letunnel@la-tuile.ch

https://www.facebook.com/cafeletunnel/?fref=ts

BON VENT AU NOUVEAU TUNNEL!

tunnel

Brumes de décembre

30 décembre 2016

01

02

03

04

Armand Niquille (1912-1996) a peint plusieurs tableaux du quartier du Bourg avec une prédilection pour le Tilleul de Morat. Il l’a toujours représenté nu, sans feuillage, en accentuant l’aspect noueux du tronc et des branches. Les Tilleuls de Niquille ressemblent à des personnages fabuleux.

Signalons la parution de la publication de Pro Fribourg: Armand Niquille, des réalités rêvées. Nous mettons en lien la page de Pro Fribourg concernant cette parution:

http://www.profribourg.ch/actualites/actualites/actualite/nw/armand_niquille_des_realites_revees.html

 

Le tableau que nous publions porte pour titre:

En souvenir du Tilleul (en 1979) détruit par des idiots

Huile sur toile, 110 x 100 cm, 1988

Le site de la Fondation Armand Niquille:

http://www.armand-niquille.ch/

armand-niquille