Jeudredi concert avec Arkaï

20 septembre 2017

Cedric Blaser, Guitariste tessinois, et Coco den Blanken, chanteuse hollandaise forment le duo Arkaï, qui avec leur musique font appel a votre âme d’enfant. Au carrefour des éléments: entre le feu du flamenco, la fluidité du fado, le vent sec du Moyen-Orient et la terre mystique de l’Inde, Arkaï vous invite dans son univers intime et poétique pour savourer les musiques du monde…

C’est Jeudredi 21 septembre, dès 19h00 à l’Art-Buvette, Rue Pierre-Aeby 31

Advertisements

Le 20ème Festival International d’Orgue de Fribourg aura lieu du 15 au 24 septembre 2017.

Pour le concert d’ouverture

Marie-Claude Chappuis mezzosoprano
Maurizio Croci orgue
Orchestre baroque Harmonices Mundi
Claudio Astronio clavecin et direction

interprètent des Cantates pour alto et organo obbligato de J.S. Bach

Eglise des Cordeliers, vendredi 15 septembre à 20h

https://www.academieorgue.ch/fr

http://www.chappuis-mezzo.ch/index.html

Marie-Claude Chappuis

Reprise à la Coutellerie

13 septembre 2017

Après s’être languis sous le soleil de l’été, la coutellerie revient
pleine de forces pour retaper du pied.
Les bouffes pop reprennent à partir de ce jeudi 14 septembre avec un
groupe de cumbia traditionnelle straight from Colombia TIERRA CALIENTE!
Venez remplir votre panse et danser avec nous.

La Coutellerie
Espace d’affûtage collectif
Grand-Fontaine 1
Fribourg

Rodica Costianu (Roumanie-1977) est diplômée de l’Université d’Art et de Design de Cluj Napoca en 2008. Elle s’installe à Paris en 2010 pour se consacrer entièrement à son art. Elle travaille à la restauration d’églises et de bâtiments historiques,  participe à  de nombreuses expositions en France et à l’étranger. Elle garde des contacts avec son pays en organisant des résidences d’artistes. Depuis 2015, elle vit  en Suisse et a son atelier à Fribourg, dans le quartier culturel du Bourg.

Rodica Costianu travaille à l’encre de chine et laisse sa main tracer le chemin sur le papier ou la toile. Il en ressort des compositions figuratives pouvant être complexes au niveau de l’expression et des formes, avec une symbolique forte. Le trait est précis, expressif, délicat, sensible. L’Humain, principalement le modèle féminin et le couple, est représenté dans toute sa complexité. Elle puise dans son imaginaire abondamment productif. Cela se fait librement, paisiblement, sans contrainte si ce n’est celle de donner la liberté à sa main de transcrire tout ce que son subconscient lui suggère !

Djemal Charni (Paris-1958) est  sculpteur professionnel. Il a depuis 2002 son atelier « strates verticales » dans l’ancienne chocolaterie Villars, à Fribourg. Il  commence par  sculpter la pierre à Paris en amateur et poursuit cette activité à plein temps lorsqu’il arrive en Suisse en 1984, en travaillant environ dix ans dans une entreprise de pierres naturelles à Yverdon-les-Bains. C’est la rencontre avec le bois qui lui permet de réaliser en 2001, après concours, la Vierge ouvrante de Cheyres. Il expérimente aussi le cuivre, le fer.

Les dernières œuvres de Djemal Charni, dévoilent un artiste doué d’une forte identité accumulée par la somme des expériences. Son travail devient unique en ce sens qu’il a une capacité à allier les différents matériaux entre eux et à en proposer toujours de nouveaux, et pas de la manière la plus facile : il ne craint pas d’associer fer galvanisé et collants, en prenant un soin méticuleux à coudre les bas. Pour donner une solidité à ce collant qui file parfois, il le recouvre de vernis.

Aujourd’hui Djemal Charni est un artiste expérimenté, habité par une capacité créatrice à la fois forte et surprenante, un homme passionné par l’humain. Il a toujours veillé, dans son parcours de vie, à préserver sa liberté, pour être à l’écoute de cet appel à la création.

Si les créations de Djemal Charni nous touchent autant, c’est sans doute parce que l’artiste est capable de leur insuffler sa grandeur d’âme.

L’artiste vit et travaille à Fribourg.

Exposition du 9 septembre au 7 octobre 2017

Vernissage, le samedi 9 septembre dès 17h

Intermède musical à 17.30 avec Olivier Favre

Héritage du pouvoir, thème des Journées européennes du patrimoine 2017
Les samedi 9 et dimanche 10 septembre de 10h à 17h , la Chancellerie d’Etat vous accueille :
• Visitez la salle de séance du Conseil d’Etat et rencontrez les Conseillers et Conseillères d’Etat !
• Devenez huissier d’un jour ! Et partagez votre photo avec #huissierdunjour
• Admirez des anciennes cartes, des chartes et des documents officiels ancestraux !
• C’est toi le chancelier! Ateliers de calligraphie et de coloriage pour les enfants.

Parcours avec informations historiques sur le bâtiment et les activités qui s’y déroulent, exposition de documents emblématiques sortis pour l’occasion des Archives de l‘Etat et commentaires assurés par les Conseillers d’Etat et la chancelière.

L’activité d’une chancellerie fribourgeoise remonte au milieu du 13e siècle. En outre, avant de s’installer dans les bâtiments actuels, nous connaissons 2 à 3 lieux différents ayant abrité les archives et la chancellerie avant l’installation dans le bâtiment actuel en 1477-78. Déjà augmenté d’un niveau en 1827-1828, il fut agrandi et surélevé à plusieurs reprises. Passé la porte d’entrée surmontée d’un motif héraldique aux armes de Fribourg, on accède à un vestibule décoré de stucs rococo et à une cage d’escalier aux remarquables ferronneries, d’où la visite se poursuivra dans plusieurs salles abritant des aménagements des18e et 19e siècles.

Pour la rentrée automnale, la Galerie J.-J. Hofstetter expose les œuvres de trois artistes, une genevoise et deux fribourgeois.

Miriam Kerchenbaum, dessin

Simon Charrière, dessin

Michel FR, dessin, peinture

Du 8 septembre au 14 octobre 2017

Vernissage de fin d’été, vendredi 8 septembre dès 18h

Michel FR

Miriam Kerchenbaum

Simon Charrière

 

 

 

Jeudredi 07 septembre 2017, dès 19h00 à l’Art-Buvette, jeudredi concert avec à l’affiche Sam & Pipo. A la croisée des guitares, des chants et de la bière. Sam et Pipo se réjouissent de vivre un moment de convivialité musicale en votre compagnie!

Art-Buvette, Rue Pierre-Aeby 31

Les Temps Fluides”, c’est le titre de l’exposition personnelle la plus récente de Nikos Gyftakis*, inspiré du livre “Le présent Liquide” d’un des plus grands sociologues contemporains, Zygmunt Bauman, ainsi que de la citation “Rien n’est permanent, sauf le changement”, d’Héraclite.

Bauman porte un regard sans concession sur l’insécurité sociale et s’interroge sur la fin des utopies. Dans le livre on peut lire: “Notre société engendre de nouvelles peurs. Car la modernité, devenue ” liquide “, a fait triompher l’incertitude perpétuelle : la quête de sens et de repères stables a laissé la place à l’obsession du changement et de la flexibilité. Le culte de l’éphémère et les projets à court terme favorisent le règne de la concurrence au détriment de la solidarité et transforment les citoyens en chasseurs ou, pis, en gibier. Ainsi, le présent liquide favorise l’émergence d’individus peureux, hantés par la crainte de l’insécurité.”

Nikos Gyftakis explique

Le changement et la flexibilité, le Temps qui passe et change tout(- ou non?) est le sujet que je traite ici. Je présente 3 chapitres de mon œuvre, que j’ai créé au cours des 10 dernières années et qui approchent la signification du Temps de manière différente.

Trait Noir, Rue du Pont-Suspendu 10

du 2 septembre au 1 octobre 2017

Vernissage samedi 2 septembre à 17h

Nikos Gyftakis, Harris, huile sur toile

C’est une excellente nouvelle pour la vie du quartier du Bourg. Bouillon de Culture, l’association qui fait bouillir la marmite culturelle du Café socio-culturel Le Tunnel, reprend ses activités régulières dès 15 septembre prochain.

Concerts, Spectacles, Expositions, Contes, Lectures,  il y en aura pour tous les goûts.

Le programme de septembre à décembre 2017 est déjà établi. Vous pouvez le consulter et télécharger sur le site du Tunnel:

http://www.le-tunnel.ch/evenements/

 

Anne-Laure Vieli, au programme le 21 septembre

Étonnant comme quelques chaises peuvent modifier la perception et l’utilisation de l’espace public. Tour à tour chaises à selfie, chaises de jeux, chaise de lecture ou encore chaise de grimpe, les touristes, habitants et surtout les enfants ont immédiatement adoptés ce mobilier urbain. Sans parler de l’effet visuel de ces éléments colorés.

On entend beaucoup de réactions positives et il ne serait pas étonnant que cette idée toute simple soit reprise ailleurs.

Chaises à selfie

Chaises de jeux

Chaise de lecture

Chaise de grimpe

Silence, on tourne!

11 août 2017

On avait l’habitude des productions “made in Bollywood” dans le quartier du Bourg. C’est au tour des cinéastes du cru d’utiliser notre quartier comme décor pour leurs productions.

L’équipe de tournage de Boomerang, une comédie de Nicole Borgeat et Jacqueline Surchat et produite par la RTS et Alva Film, travaille ces jours dans le quartier, Grand-Rue, Place de l’Hôtel-de-Ville, rue des Épouses…

Le film sera diffusé en fin d’année.

A noter que Boomerang est déjà le deuxième tournage dans le quartier depuis le début de cette année.

Tous les détails de cette production sur ce lien:

https://rtsr.ch/a_la_une/une-nouvelle-fiction-en-tournage-boomerang-de-nicole-borgeat/

 

Avant le projet de requalification du quartier du Bourg, la Ville de Fribourg et plusieurs prestataires de services vont procéder à d’importants travaux d’assainissement des différents réseaux souterrains: épuration, eau potable, gaz, électricité et télécommunication.

Les travaux seront réalisés en six étapes et vont durer de septembre 2017 à mars 2018.

Ces travaux vont évidemment provoquer des restrictions de la circulation et des suppressions provisoires de places de parc.

En tout temps l’accès piéton sera garanti.

Avant le début de chaque étape, une information sera déposée sur la porte des bâtiments directement concernés par les mesures de circulation.

Avant toute coupure d’eau, une information sera transmise aux utilisateurs par SINEF SA. Afin d’éviter tout risque, il est impératif de ne pas ouvrir les robinets durant la coupure d’eau, cela viderait le système et pourrait, lors de la remise en eau, amener des dépôts provenant de l’installation intérieure des bâtiments.

Nous publions les plans des différentes étapes avec la période des travaux et les mesures de circulation.

Pour toutes informations complémentaires vous pouvez contacter Mme Esther Jordan, Chef de projet au Service du génie civil, de l’environnement et de l’énergie au 026/351 75 59 ou par e-mail à l’adresse: esther.jordan@ville-fr.ch

Pour toutes les questions ou revendications financières vous pouvez contacter Mme Cyrielle Verdon, Juriste au Service juridique, par e-mail à l’adresse: cyrielle.verdon@ville-fr.ch ou par courrier.

C’est le 9 janvier 2008 qu’il disparut pour de bon : le petit carton d’un gramme mesurant 30.45 x 57 millimètres. Appelé « Billet Edmondson», il fut en circulation durant près de 150 ans. Il est aujourd’hui obsolète, bien que certaines compagnies ferroviaires nostalgiques les donnaient aux passagers jusqu’à peu. Durant de nombreuses années, ils étaient le symbole des transports ferroviaires : les billets en carton, vert pour la première classe, brun pour la seconde. Mais quelle histoire cachent-ils ? Comment ont-ils été créés ?

Les réponses à ces questions se trouveront au Musée Gutenberg dans sa prochaine exposition temporaire intitulée « Tous les billets, svp ! ».

En collaboration avec l’entreprise Aeschbacher SA de Worb ainsi que le collectionneur passionné Beat Winterberger, ancien chef de gare des CFF, le musée souhaite présenter à ses visiteurs la production, le maniement et les secrets de ces titres de transport. L’exposition présentera également quelques raretés du fonds CFF historic.

Autour d’un automate à billets encore fonctionnel et une place de travail authentique, vous pourrez suivre la production des billets de la première à la dernière étape. Un ancien guichet de la gare de Domdidier, installé au cœur du musée, permettra d’observer la suite de la manutention des billets.

Outre une partie historique sur l’évolution des billets de train, vous pourrez également admirer différents titres de transport historiques du monde entier.

C’est avec grand plaisir que le Musée Gutenberg accueillera ses visiteurs pour cette nouvelle exposition temporaire
du 9 août au 1er octobre 2017.

http://www.gutenbergmuseum.ch/fr/accueil/

Après-midi de contes

5 août 2017

Demain dimanche 6 août de 15h à 16h, BOURG en SCÈNE propose un après-midi de contes dans les jardins MAHF à la rue de Morat (en cas de pluie sur la Place de l’Hôtel-de-Ville)

Venez profiter de contes narrés par les conteurs de Contemuse.

Entrée : 5 CHF

Tout le programme de BOURG en SCÈNE:

http://bourg-en-scene.ch/fr/

 

 

(Photo BOURG en SCÈNE

 

Pour voir le reportage, cliquez sur ce lien:

http://www.latele.ch/play?i=l-actu-le-festival-bourg-en-scene-debute-ce-jeudi-a-fribourg-03-08-2017-1800

 

Les Flamants roses…

3 août 2017

…ont débarqués sur la Place de l’Hôtel.de-Ville à proximité de la cantine. Il fait beau et chaud et BOURG en SCÈNE va débuter.

19.30 h  FRIED AIR

Danse-théâtre | Langue : anglais basique | Place sans nom, à côté du Pont de Zaehringen (en cas de mauvais temps: Café du Belvédère)

« Madame Red, Mademoiselle Green et Monsieur Blue sont dans le jardin. Que va-t-il leur arriver? Et bien je ne sais pas, car c’est vous qui décidez, c’est vous qui avez le contrôle!»

Fried Air est un spectacle interactif. Le Maître de cérémonie contrôle le jeu. Entre deux scènes, il donne aux spectateurs la possibilité de voter pour l’option qu’ils préfèrent. En votant, chacun devient responsable de l’enchaînement des événements et du devenir des personnages.


Chorégraphie: Marion Zurbach
Performeurs: Irene Andreetto, Fhunyue Gao, Vittorio Bertolli, Andri Schenardi
Vidéo: Matteo Taramelli
Décors: Stefanie Liniger
21.00 h HORIZON LIQUIDE
Concert | Gratuit | Place de l’Hôtel de Ville (sous tente)

Laure et Valentin vous emmènent dans un univers allant du Moyen-Orient des années 60 à Détroit des années 80. Les jambes ne peuvent s’empêcher de danser et sombrent dans les rythmes teintés de bruits de Synthie.


Voix, guitare et synth : Laure Betris
Synth et sample: Valentin Savio
Tout le programme de BOURG en SCÈNE 2017
http://bourg-en-scene.ch/fr/

Bourg en Scène

29 juillet 2017

Le jeudi 3 août prochain débute le Festival Bourg en Scène. Quatre jours de spectacles dans des lieux insolites, de musique et d’animations. Quatre jours pour faire des découvertes et des rencontres dans une ambiance conviviale. Le quartier du Bourg vous attend!

Tout le programme sur le site de Bourg en Scène:

http://bourg-en-scene.ch/fr/

 

A la pelle

23 juillet 2017

Les curiosités de notre cathédrale.

Il est assez difficile de repérer ce Jésus-là dans notre cathédrale. Car il se trouve au bout de la stalle de droite dans le chœur, bien caché derrière l’imposante grille en fer forgé.

Étonnant, ce Jésus. Il est représenté en jardinier, avec une pelle dans la main. Il parle à une femme qui essaie de le toucher, mais Jésus, discrètement, semble repousser ce geste un peu osé. Mais leurs mains s’effleurent. Y aurait-il eu un rendez-vous dans ce jardin ?

Eh ! bien oui ! Au soir de Pâques, selon l’évangile de Jean (chapitre 20 versets 11 à 18), tandis que Marie de Magdala vint au jardin où se trouvait le tombeau de Jésus pour embaumer son corps – la Marie Madeleine de notre stalle porte un flacon de parfum dans sa main droite -, elle fut surprise par la rencontre d’un homme qu’elle prit, dans un premier temps, pour le jardinier des lieux. Jusqu’à ce que Jésus se révèle à elle, vivant, en l’appelant par son nom.

Pourquoi ne voulut-il pas qu’elle le touche ? Pas par peur de la femme, mais, selon la parole de Jésus, il ne fallait pas qu’elle s’attarde avec lui parce qu’elle devait aller annoncer la résurrection aux apôtres. Elle devenait, ainsi, comme femme, « l’apôtre des apôtres ». Un grand honneur ! En somme, il l’envoyait jardiner ailleurs.

On peut appeler cela « évangéliser ».

Claude Ducarroz

Cet article fait partie d’une série écrite par le chanoine Claude Ducarroz, ancien prévôt du Chapitre cathédral de St-Nicolas. Vous pouvez consulter tous les articles parus sous ce lien:

https://frbourg.wordpress.com/les-curiosites-de-notre-cathedrale/

Après La Télé et avant la BBC, Fox News et Al Jazeera, voici le reportage de la RTS.
Cliquez sur ce lien:

https://www.rts.ch/play/tv/12h45/video/fribourg-des-chaises-dans-le-quartier-du-bourg-invitent-les-passants-a-sarreter?id=8792048

Barbara Schopfer est née à Lausanne. Après sa scolarité, elle a effectué un apprentissage de doreuse-encadreuse dans sa ville natale et à l’école des métiers de Berne. En septembre 2016 elle a repris l’atelier d’encadrement de Donatienne et Hansi Berset à la Place des Ormeaux 1.

Dans son atelier elle encadre des gravures, peintures sur toile, aquarelles ou photographies en disposant d’un grand choix de cadres aux formes et coloris variés.

En tant que doreuse, Barbara fabrique des cadres dorés sur mesure à partir de bois brut et effectue des travaux de restauration de cadres ou autres objets dorés. Un travail artisanal de grande précision.

Barbara Schopfer s’est rapidement intégrée dans le quartier du Bourg. Elle apprécie la beauté du quartier et la bonne entente qui règne entre les artisans, galeristes et commerçants.

Le Cadre à Dorer

Barbara Schopfer, Doreuse-Encadreuse

Place des Ormeaux 1, 1700 Fribourg

026/322 50 50 ou 078/820 70 91