La première Tunneliade

19 septembre 2019

Festival classique au Bourg

En ce premier jour de l’automne, Bouillon de Culture a décidé de lancer la première édition d’un festival dédié surtout à la musique classique et voulant s’ouvrir plus largement au beau quartier du Bourg. Ainsi, autour du café socio-culturel LE TUNNEL, point névralgique de l’association et de ses activités, des concerts seront également donnés dans d’autres lieux voisins et amis des alpes.

Récital de piano, duo flûte et harpe, duo violon et piano, piano à quatre mains, duo mandoline et accordéon, ensemble vocal… les concerts se succéderont dans l’après-midi.

Un apéritif festif réunira tout le monde au TUNNEL et le Quatuor des Gueux assurera le dernier concert de la journée à la PENSION LIDO.

Samedi 21 septembre 2019

11h30 Ouverture officielle avec soupe et cor des alpes, Café Le Tunnel, Grand-Rue 68

16h00 Duo flûte et harpe, Carole Collaud et Edmée-Angeline Sansonnens, Galerie J.J. Hofstetter, Rue des Epouses 18

16h00 Récital de piano, Jean-Claude Dénervaud, Studio Mary Freiburghaus, Rue de Zaehingen 4

17h00 La Chanson de Fribourg, dir. Jérémie Zwahlen, Galerie J.J. Hofstetter Rue des Epouses 18

17h00 Duo violon et piano Vincent Millioud et Mary Freiburghaus, Studio Mary Freiburghaus Rue de Zaehingen 4

18h00 Duo mandoline et accordéon, Julia Zimina et Denis Fedorov, Galerie J.J. Hofstetter Rue des Epouses 18

18h00 Piano à quatre mains Anne Steulet Brown et Jean-Claude Charrez, Studio Mary Freiburghaus, Rue de Zaehingen 4

19h00 Apéritif festif, Surprises musicales, Café LE TUNNEL, Grand-Rue 68

21h00 Le Quatuor des Gueux (quatuor vocal), Café LE TUNNEL, Grand-Rue 68

Entrée libre

Advertisements

Bijouterie, gravure, cinéma, dessin & peinture, photographie, céramique et carnet de dessin.

Les élèves des maxi beaux arts exposent leurs travaux à la Galerie J.-J. Hofstetter.

Vernissage mercredi 28 août 2019 dès 18h

Jeudi-vendredi 14h à 18h

Samedi 10h à 18h avec la présence des artistes

Dimanche 14h à 17h avec la présence des artistes

 

Souper de Soutien

repas libanais préparé par Paul Attallah

Vendredi 30 août 2019 à l’Arsenalt

Derrière-les-Remparts 12

Inscriptions: info@maxibeauxarts.ch ou 079 446 12 86

Michel Simonet, le cantonnier du Bourg monte sur les planches pour participer à la mise en pièce par Isabelle Baltzinger de son livre à succès “Une Rose et un Balai”.

Théâtre de la Cité, Grandes Rames 36

Les vendredis 6, 13, 20 septembre 2019 à 20H30

Les samedis 7, 14, 21 septembre 2019 à 20H30

Les dimanches 8, 15, 22 septembre 2019 à 17H30

Il est conseillé de réserver vos places à Fribourg Tourisme: 026 350 11 00

Photo de Michel Simonet

En lisant la page titre de la Pravda de Pérolles du jour, j’ai fait un bond. Mais quelle mouche a donc piqué cette brave journaliste pour se promener en ville un jour de pluie, de faire le portrait des devantures des bistrots fermés pour cause de vacances (comme si les patrons et le personnel des établissements publics n’avaient pas droit à une pause estivale) et de décréter en caractères gras que la ville est morte.
Après avoir montré le verre à moitié vide un jour de pluie, je l’invite vivement à une promenade par beau temps pour faire le portrait du verre à moitié plein.
Une fois de plus, La Liberté véhicule inutilement une image négative de la ville. Bravo et merci !

Karl Inglin

Page titre de La Liberté du 08.08.2019 et photos de terrasses prises ce même jour à 13:09 h.

Triste nouvelle

25 juillet 2019

Amies coutelières, amis couteliers,

Le magnifique et haut en couleurs Res Balzli, l’homme qui a accueilli
l’aventure coutelleresque, nous a quittés.

Grâce à lui, 4 ans d’utopies éphémères, d’ébullition collective, de
moments de tendresse et d’ «en-dehors », mais aussi de chaos et de
conflits, d’amours et de révoltes ont été rendus possibles. La
Coutellerie, lieu et chantier de fantasmes inutiles, de délires plâtrés,
cosmiques, de foutoir intemporel et bordélique, de chahut revendiqué, de
réflexions abordées, avortées, réabordées, notre cocon calfeutré,
intime, notre jardin de l’étrange, notre punching-ball. Tout ça on le
doit à Res.

C’est une chance incroyable que d’avoir connu cette personne, belle de
générosité, d’absurde et de folies, toujours classe, élégante et
décalée, mais qui masquait une souffrance, un sentiment d’impuissance et
d’injustice dans un monde souvent impitoyable.

Ce week-end, en hommage à lui, nous vous invitons à porter votre plus
belle cravate ou nœud papillon et à venir partager le premier Restival.

——- Au programme :

–VENDREDI :

17h: Ouverture des portes

19h30: Bouffe pop’

21h : Concert – Delia Meshlir

« Delia Meshlir est l’autre nom de Dayla Mischler qui est venue nous
enchanter avec Laure Betris et Melissa Kassab il n’y a pas longtemps.
Elle revient avec des chansons plus intimes, mélangeant un univers folk,
blues et soul avec des influences telle que Cat Power, Joni Mitchell, PJ
Harvey et Angel Olsen. »

–SAMEDI :

9h : Ouverture des portes

19h30 : Bouffe pop’

21h : Concert – Sour Times

« Sour Times est un trio de Cumbia chilien, formé de musiciens
emblématiques. Ils font leur première tournée européenne, de Berlin à
Bruxelles en passant par la Coutellerie. »

–DIMANCHE :

16h : Projection du Film Bouton, réalisé par Res Balzli.

Fête de la Musique

21 juin 2019

La Fête de la Musique c’est maintenant. Dans le Quartier du Bourg à l’Art-Buvette, Eglise de la Visitation, Le Tunnel, Palais de Justice.

http://www.fete-musique.ch/?p=lieu

Francis Skaryna est considéré comme le premier imprimeur de Bélarus. Grâce à ses traductions de la Bible dans cette variante régionale du slave, il a apporté une contribution décisive au développement de la littérature vernaculaire slave orientale en général et de la langue biélorusse en particulier.
L’édition en fac-similé du livre-héritage de Skaryna a été le point culminant de nombreuses célébrations du cinq-centième anniversaire de l’imprimerie bélorusse. L’édition en plusieurs volumes reflète non seulement toute une ère d’impression, mais constitue également une partie importante du patrimoine culturel national, une source fondamentale de recherche historique, linguistique et culturelle.
L’Ambassade de Bélarus en Suisse et la Bibliothèque nationale de Bélarus ont le grand plaisir de faire cadeau de cette édition complète au Musée Gutenberg.

Cérémonie de remise, jeudi 13 juin 2019 à 18h30

http://www.gutenbergmuseum.ch/fr/accueil/

8 JUIN, 21 H, CONCERT

Laure Betris, Melissa Kassab et Dayla Mischler

Les trois musiciennes revisitent le répertoire de Karen Dalton.
Comme un hommage à cette immense artiste, elles interprètent à leur
manière et en trio ces chansons traditionnelles folk américaines
merveilleusement intemporelles.

10 JUIN, 21 H, CINEMA

L’Autre connexion, une école dans la nature sauvage, Cécile Faulhabert
L’Autre Connexion présente une école en pleine nature située au Canada
en Colombie Britannique qui se base sur les cultures ancestrales
indigènes. (42 min)

11 JUIN. 16 H, COURS DE CUISINE LIBANAISE

Rana vous propose de découvrir les saveurs libanaises et l’art de les
accomoder. Et à 19h, on se remplit la panse!

15 JUIN,13-18 H, FREESHOP MOBILE

Pour donner une deuxième vie à tes belles fripes oubliées et venir
découvrir celles des autres.

15 JUIN, 21 H, CONCERT

Lélia Lortik, Sushi de sirène.

Harpe, voix, roue de vélo, sagex, tiges filtées et tiroir.
Sur scène, Lélia Lortik offre un spectacle en rupture avec les
conventions, offrant des bribes de son univers particulier. Elle chante
en français. La prise de risque, l’improvisation, la fragilité toute
relative donnent une intensité rare à ses performances.

16 JUIN, 17-19 H, ATELIER D’ÉCRITURE

Salut écrivain. Viens, j’ai besoin de tes talents pour des dimanches
après-midi de mots, en forme comme en fond, afin de déterminer une bonne
fois pour toute si tous ensemble on est meilleur que tout seul quand on
écrit. Les thèmes au programme : peur, paradis, pitié, pisse et piscine,
pli, parent, patient et d’autres trucs qui commencent par p.

17 JUIN, 21 H, CINEMA

Marinaleda, un village en utopie, Sophie Bolze
Une commune de 2645 habitants en Andalousie « où Marx vivrait s’il était
encore en vie, avec zéro chômage, zéro policier et des habitations à 15
euros par mois ». Une alternative au capitalisme réalisée à moins de
2000 km de chez nous et qui fonctionne depuis plus de 30 ans (80 min)

18 JUIN, 20H30, SOIREE INFORMATIVE

Les migrants à l’aide d’urgence: lutte contre un traitement inhumain

présenté par le collectif poya solidaire

20 JUIN, 16-18 H, ATELIER D’ART VISUEL

A partir de dessin d’observation, crée ton herbier imaginaire. Tout
matériaux, Toutes techniques, tout les âges, tous niveaux. Inscription
conseillée
Ariane Teodoridis 076/437.38.82

22 JUIN, 21 H, CONCERT

ONIMO, Chanson alternative afro-blanc-bec
Chanson métissée, musique intimiste et intègre, Onimo s’imprègne de
musiques du monde pour cultiver sa propre expression en français. Des
textes chantés, scandés, soufflés, tempêtés qui percutent, éveillent,
questionnent… une invitation à un retour aux sources. En duo avec Gérald
Pittet à la trompette, Onimo présentera sa dernière récolte de chansons,
une guitare et un djeli ngoni à la main.

24 JUIN, 21 H, CINEMA

Film surprise, Regards sur Cuba

27 JUIN, 16-18 H, ATELIER D’ART VISUEL

partie 2 (les personnes n’ayant pas suivi le premier atelier sont malgré
tout bienvenue). Création d’une fresque collective à partir des dessins
d’herbiers imaginaires. Tout matériaux, Toutes techniques, à tout âge,
tous niveaux. Inscription conseillée
Ariane Teodoridis 076/437.38.82

30 JUIN, 17-19 H, ATELIER D’ÉCRITURE

Salut écrivain. Viens, j’ai besoin de tes talents pour des dimanches
après-midi de mots, en forme comme en fond, afin de déterminer une bonne
fois pour toute si tous ensemble on est meilleur que tout seul quand on
écrit. Les thèmes au programme : peur, paradis, pitié, pisse et piscine,
pli, parent, patient et d’autres trucs qui commencent par p.

Pour partager un joli moment entre habitants du Quartier du Bourg.

Apéritif canadien. Amène ta bouteille et ton verre!

Dès 17h

Vendredi 7 juin 2019: Table du Bourg, Place Nova Friburgo

Vendredi 5 juillet 2019: Place du Marché-aux-Poissons

Vendredi 2 août 2019: Pont de Zaehringen (à la fontaine)

Vendredi 6 septembre 2019: Terrasse du Bletz

Organisation: Cercle du Bourg

 

Vendredi 24 mai 2019 dès 18h vernissage de l’exposition des œuvres de:

Gilles Boss, sculpture sur verre

Armande Oswald, peinture

Kyoung-Hwa Yi, peinture

 

Vendredi 28 juin 2019 à 20h

Matthieu Michel à la trompette, Sara Oswald au violoncelle,
Stefan Aeby au piano et Patrice Moret à la contrebasse

Armande Oswald

Gilles Boss

Kyoung-Hwa Yi

 

Les Tours de Ville Femmes à Fribourg 2019 recouvrent la période de 1918 à nos jours.

Faites la connaissance d’Elisa, modiste et enseignante à l’Ecole professionnelle des filles, de Louise Zbinden, fille d’une famille de paysans, de Jeanne Niquille, première docteure en histoire de l’Université de Fribourg et de bien d’autres héroïnes de la vie quotidienne fribourgeoise.

Le Tour de ville vous permettra également de découvrir des endroits magiques dans le quartier du Bourg, un espace urbain en voie de réhabilitation.

Toutes les dates et informations utiles sur ce lien:

http://www.femmestour-fr.ch/il-y-a-100-ans-guerre-grippe-et-greve/

La présentation d’AGORA est une invitation à une rencontre.
C’est l’opportunité d’une expérience singulière, d’une rencontre
avec une oeuvre aboutie qui pourrait changer notre rapport au
monde.
Des conditions particulières favoriseront ce dialogue entre vous
et le dessin, oeuvre unique et de grand format de l’exposition.
Il est ainsi possible de réserver l’espace de la galerie un quart
d’heure, une demi-heure, une heure, pourquoi pas une nuit, afin de
se laisser prendre par l’émotion, de laisser émerger ses souvenirs
de beauté.

Réservation : 076 412 45 52 – info@galerielavitrine.ch

Galerie La Vitrine, rue des Alpes 32, jusqu’au 8 juin 2019

Gaël Sapin

Fête des voisins

21 mai 2019

Vendredi 24 mai 2019 dès 17.30h au Marché-aux-Poissons à la rue Pierre-Aeby.

Amener de quoi boire et manger, pour partager et faire goûter aux voisins.

Fête “zéro déchet”: amener sa vaisselle et ses couverts non jetables.

Pas de gril communautaire à disposition.

En cas de pluie se renseigner au 079 305 29 40

Merci aux organisatrices Adrienne, Anne, Elisabeth et Lise-Marie.

Malgré les températures peu printanières et les bourrasques de vent, il y a du monde pour goûter la fondue offerte par Gastro Fribourg pour son 125e anniversaire.

Appeler cela “Fondu du siècle” est peut-être un peu prétentieux. Nous ne sommes qu’en 2019 et il reste du temps pour en organiser une plus grande. Pourquoi pas… 

Le vendredi 9 mai 1919 à trois heures cinquante-cinq de l’après-midi retentit à Fribourg un craquement qui n’avait rien d’analogue avec ce qui avait été entendu depuis la préhistoire, et qui d’emblée fit sauter sur leur banc – c’est un ancien qui me l’a raconté – tous les élèves de Saint-Michel au plafond de chacune de leurs classes.
Le grand Pont suspendu venait de se rompre, ou plutôt – car il faut être exact – son plancher de céder avec un horrible bruit, laissant tomber dans le vide, d’une hauteur incommensurable, un camion et celui qui le conduisait.


Il n’y eut de cet accident qu’un seul témoin, un ouvrier de la scierie Brohy, qui raconte que son attention avait été attirée par le bruit insolite que produisit le roulement du camion sur le pont. Jamais ses oreilles, habituées aux bruits du pont, n’avaient perçu quelque chose de pareil. Il leva la tête et vit distinctement une, puis deux, puis trois poutrelles du tablier se détacher derrière un gros véhicule qui continuait d’avancer, puis, tout à coup, le pont pencha du côté aval et au même moment le camion fut lancé dans le vide. Alors le tablier du pont qui s’était infléchi d’une façon considérable pendant quelques secondes, se redressa violemment, et c’est à ce moment que le pont rompit, et que la partie centrale du tablier, arrachée aux étriers des câbles vola en éclats, produisant ce tintamarre inconcevable qui fut entendu, comme de tout près, très loin en ville et encore dans les campagnes.

Le camion, chu d’une hauteur considérable, s’enfonce dans le sol à six mètres d’une maison. Du conducteur, on le comprend, tué net et non moins enterré verticalement, il ne subsistait plus qu’un buste posé aimablement sur la prairie.

Charles-Albert Cingria, Musiques de Fribourg

Photo BCU

Photo BCU

Le taureau représente la principale source d’inspiration des œuvres de René Vasquez. Il n’est pas question ici de corrida ou d’une quelconque forme de machisme. C’est bien plus la puissance physique du taureau et son impressionnante agilité qui ont fascinés l’artiste. A cela s’ajoute la forte volonté de cet animal, que les hommes ont tenté, sans succès, de dominé depuis l’Antiquité, et qui se bat jusqu’à sa mort… C’est cette thématique passionnante que l’artiste travaille de façon méditative, tantôt relâché, tantôt sous tension. C’est de cette manière que naissent des compositions visuelles uniques, autours d’un thème fantastique, quasiment aussi vieux que l’histoire de l’humanité elle-même.

René Vasquez expose au Tunnel du 15 mai au 16 août 2019

Vernissage mercredi 15 mai 2019 à 18h

http://renevasquez.ch/wordpress/?page_id=173

 

…en passant par Franz Liszt, Johnny Halliday ou Amélie Nothomb. Le nom de 51 célébrités qui ont séjourné dans notre ville garniront cette année les Chaises du Bourg. Dès jeudi 9 mai, et durant toute la belle saison, les chaises seront à disposition des passants dans les rues du quartier du Bourg.

Le Quartier du Bourg est convivial!

 

L’exposition de Diana Rachmuth à la Galerie Trait Noir est en relation avec l’exposition MEMOIRES VIVES, création contemporaine et patrimoine, au Musée d’Art et d’Histoire de Fribourg du 10 mai au 18 août 2019.

Vernissage samedi 18 mai 2019 à 17h

Finissage samedi 15 juin 2019 à 17h

Galerie Trait Noir, Rue du Pont-Suspendu 10

https://www.dianarachmuth.com/

Diana Rachmuth

Aline Costa Miguel (1980 – Brésil) a une maîtrise en design de l’université de Rio de Janeiro (UERJ) avec spécialisation en textile.
Elle a consacré son travail de Master au chintz: une étoffe en coton avec des motifs floraux, originaire de l’Inde. Dans la seconde moitié du XVe s. les navigateurs
l’exportèrent dans plusieurs pays. Il fut ensuite fabriqué localement et les motifs floraux furent progressivement adaptés aux expressions locales. En France, le chintz fut appelé « indiennes » et donna naissance aux motifs provençaux. En Angleterre, « Liberty » et au Brésil « Chita ».

Dans ses créations, Aline Costa Miguel approche le thème de la femme noire et du chintz en raison de leur passé lié. Les esclaves noirs, en arrivant au Brésil, commencèrent à fabriquer leurs vêtements en créant leur étoffe au moyen de simples métiers à tisser. Comme ils utilisèrent aussi le chintz, ils furent associés à cette étoffe !
Pour ses créations, elle choisit du chintz – dessiné par elle-même ou d’autres designers – qu’elle colle directement sur la toile. Elle peint ensuite à l’acrylique – avec le pinceau, le couteau, le rouleau – sur le chintz, ajoute des motifs de broderie ou d’autres matériaux qu’elle colle. Les différents collages font référence aux couches de peau, de vie, résultat des luttes pour l’existence, contrebalancé par les couleurs et les fleurs pour exprimer la joie.
Aline Costa Miguel vit et travaille à Rio de Janeiro.
http://www.alinemiguel.com

Galerie Cathédrale du 1er au 11 mai 2019

L’artiste a installé son atelier à la galerie le temps de l’exposition!

Elle donnera deux ateliers de collage, gratuits (pour enfants et adultes)

  • samedi 4 mai de 10h à 12h
  • mercredi 8 mai de 14h à 16h

Ouverture de la galerie pendant l’exposition du 1er au 11mai:
tous les jours de 10h à 18h
fermé le dimanche 5 mai 2019 

Finissage en Beauté brésilienne le samedi 11 mai de 19h à 24h

 

Joyeuses Pâques

20 avril 2019

Quelques images printanières pour vous souhaiter Joyeuses Pâques.