Ce programme met en valeur des œuvres rares des musiciens très connus comme Dietrich Buxtehude et William Lawes et autres compositeurs non moins méritants. Il témoigne de la vitalité et de la mobilité des styles musicaux au XVIIe siècle, réunissant pays protestants et catholiques autour de la musique.

Interprétation : Stéphan Dudermel, violon ; Florence
Bolton, basse de viole ; Benjamin Perrot, théorbe ;
Sébastien Wonner, orgue ; Carsten Lohff, harpe
triple & clavecin.
Ensemble : la Rêveuse (France /Orléans)

Concert organisé dans le cadre des festivités pour les 400 ans du Couvent des Capucins de Fribourg.

Église des Capucins, dimanche 15 octobre 2017 à 17h

Advertisements

Berthold III, en bâtissant Fribourg en Brisgau, avait un jour manqué d’argent et fait un juron terrible: Par Belzébuth! Aussitôt paraît devant lui un riche seigneur costumé à l’orientale, qui lui offre un monceau d’or payable sans autre condition qu’une échéance fixe mais éloignée. Le Duc accepte et le terme fatal n’arrive que sous son neveu Berthold IV. L’argent manquait encore, mais grâce à son aumônier, Berthold avait flairé le malin et s’était entouré de croix et d’amulettes pour attendre son redoutable créancier. Il paraît; c’était bien le Diable et messire Satan en personne qui, furieux d’être joué et sans prise sur son débiteur, se transforme en oiseau monstrueux et fuit à tire d’ailes en emportant dans ses griffes quelques maisons neuves de la ville Souabe et jusqu’au palais du Duc. Celui-ci et toute sa suite se mettent aux trousses du ravisseur et chevauchent à travers monts et vaux. La poursuite est vaine, le ravisseur va être hors d’atteinte lorsqu’à la prière du fidèle aumônier, en traversant le gouffre et le sombre ravin de la Sarine le malin est saisi d’une horrible défaillance mêlée de peur et d’atroces coliques.

Il lâcha tout et laissa tout son cas s’en aller sur le rocher avec grande puanteur, dit la naïve légende. Les maisons tombèrent ainsi la plupart au fond de l’abime, le château ducal resta suspendu a la crête du rocher; Satan disparut fou de terreur et la suite du duc arriva juste a temps pour faire acte de possession. Quant a Berthold, il s’était égaré la veille pendant un violent orage dans le bois de Schmitten et avait couche dans la hutte d’un charbonnier entre un sac de farine et un sac de charbon. Un peu de lait aigre sorti d’un chaudron avait compose son frugal repas du soir. De grand matin il s’éveille aux cris de ses gens accourant joyeux lui annoncer la nouvelle ville si diaboliquement placée et a laquelle il ne manque plus que des habitants et des lois, des couleurs et des armes. Berthold se relève moitie enfarine et noirci et, se secouant, il déclare solennellement qu’il veut faire un bourg libre et religieux de la ville nouvelle; il la voue au Seigneur a tout jamais, la dote de privilèges et franchises pour attirer des habitants, lui donne l’utile chaudron pour Écu et pour couleurs distinctives le blanc et le noir mêlé de son pourpoint; puis il en assigne les limites territoriales et fait, en guise de bornes, planter partout des croix pour écarter le malin et le réduire a l’impuissance. Ainsi, selon la légende, Fribourg volée par le Diable fut restituée et consacrée a Dieu, reçut des lois, un écusson et un drapeau et devint Bourg libre ou franche ville. Telle est l’origine des croix nombreuses qu’on voit sur son territoire.

Nouveaux souvenirs de Fribourg : ville et canton par F. Perrier, 1865

Diables. Cathédrale Saint Nicolas

La bibliothèque de Peter Falck (env. 1468 – 1519), homme d’État fribourgeois, est l’une des rares bibliothèques humanistes suisses encore conservées dans son état original. Cent-dix volumes ayant appartenu au Fribourgeois ont été identifiés à ce jour. La plupart sont aujourd’hui conservés à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg où ils sont entrés en 1982, après avoir passé plus de trois cents ans dans la bibliothèque du couvent des Capucins de Fribourg.
À l’occasion du 400e anniversaire de l’installation des Capucins à Fribourg, l’exposition « Peter Falck : l’humaniste et sa bibliothèque » présente au public plusieurs volumes de cette collection. Elle montre comment le collectionneur s’est approprié ces imprimés, impersonnels, pour en faire ses livres, comment il s’en est servi pour nourrir ses connaissances et sa dévotion, comment, enfin, sa bibliothèque lui a permis de se forger une stature d’humaniste.
Le Musée Gutenberg se réjouit de pouvoir accueillir ses visiteurs pour cette nouvelle exposition temporaire du 12 octobre 2017 au 14 janvier 2018.

Des conférences avec intervenants externes et des visites guidées du commissaire de l’exposition rythmeront la période d’exposition (entrée libre) :

22 octobre, 15h : Peter Falck et ses livres. Yann Dahhaoui (commissaire de l’exposition)
9 novembre, 18h : visite guidée (en français)
19 novembre, 15h : Peter Falck et la politique. Lionel Dorthe (Responsable des fonds anciens, Archives de l’État de Fribourg)
16 décembre, 15h : visite guidée (en français)
11 janvier 2018, 18h : visite guidée (en français)
14 janvier 2018, 15h : Peter Falcks Ende. Ernst Tremp (Professeur émérite, Université de Fribourg)

MUSÉE GUTENBERG, Place Notre-Dame 16

JODU – Sergey Dubroff, un peintre remarquable avec une imagination vive, des couleurs lumineuses et une habileté surprenante à percevoir des situations ou des événements qu’il transcrit en peinture. Ses œuvres facilement reconnaissables relèvent du SURSTRACT ART.

Exposition du 8 au 29 octobre 2017

vernissage, dimanche 8 octobre 2017 de 16h à 19h
intermèdes musicaux à
– 16.30 violon avec Denitza Kostova-Kucera
– 17.15 « autumn blues jazz improvisation”
              harmonica et chant avec Bonny B. Bluesman,
              chant avec Sergey Dubroff lui-même

JODU

Exposition du 6 octobre au 11 novembre 2017

Vernissage vendredi 6 octobre 2017 à 18h.

Galerie La Vitrine

Rue des Alpes 32

Claude Pasquer

La mer toujours présente, les couleurs vives, la nature au feuillage mouvant comme l’évoque Homère dans l’Illiade. Cette nature forte, les plages calmes et la tranquillité, la simplicité de la vie, tout s’harmonise pour former un petit paradis dans lequel nous arrivons à tâtons, indécis, mais qui nous embarque et nous enchante.

Le mont Pélion, montagne de Grèce au sud-est de la Thessalie magique par son histoire et son emplacement, était à la fois la résidence d’été des 12 dieux de l’Olympe et la patrie des Centaures, ces personnages mi-homme mi-cheval de la mythologie.

Le mont culmine à 1624 mètres et “tombe” dans la mer Egée, si bien qu’on y trouve des plages splendides à l’eau turquoise où se conjuguent montagne et mer.

Atelier Trait noir – Rue du Pont-Suspendu 10

Vernissage samedi 7 octobre 2017 dès 16h

Valérie Kessler

 

Jek et Aniu au Tunnel

3 octobre 2017

Émotion, poésie, écriture libre, espérante, audacieuse, décalée, chansons habillées de musiques acoustique, inventives au couleurs de ce monde.

Des vers tendres, des verts profonds, des vers éclatés, des vers colorés d’élans musicaux divers.

Aniu : Anne Kolendowska (chant – ukulélé – pianolélé)
Jek : Jacky Lagger (chant – guitalélé – paroles et musique)

Vendredi 6 octobre2017 dès 21h

Café socio-culturel LE TUNNEL Grand-Rue 68

cie KTA Histoire populaire noise-rock.

La cie KTA (Marseille) raconte des histoires de femmes, de hors-la-loi, de communardes, d’idéalistes, de bandits au drapeau noir soucieux.ses d’écrire une autre histoire, empreinte de fraternité, de solidarité et de liberté.

Jeudi 5 octobre à 20.30h

La Coutellerie, Grand-Fontaine 1

BERGER
présente le 2e tome de la bande dessinée
Henriette de Crâù: la fille de l’ogre
Une aventure de Zono

EXPOSITION des planches originales
Du vendredi 6 au vendredi 27 octobre 2017
Ouverture: Me+je+ve+sa+di de 14h à 18h
Présence de l’artiste et dédicaces, les me+ve+di, de 14h à 18h

Galerie Contraste, Ruelle des Cordeliers 6

Vous êtes cordialement invité à participer au vernissage le vendredi 6 octobre 2017 dès 18 heures

BERGER, en bref…

Philippe Gallaz (1959) grandit au bord du lac Léman, à Rolle, dans le canton de Vaud. C’est vers onze ans qu’il est happé par la passion du dessin et de la bande dessinée, à laquelle il se consacre en autodidacte. Il publie ses premiers dessins humoristiques dans la revue locale et expose ses dessins pour la première fois en 1977 au Château de Rolle.

Son bac en poche, il vit de petits boulots et s’installe en Gruyère au début des années huitante où il passe quelques années à l’alpage. Là, sous le pseudonyme de Berger, il crée Zono, un personnage de «néo-armailli» un peu gaffeur qui apprend et nous apprend la vie au chalet. Les premières planches sont publiées en 1983 dans le journal La Gruyère. La réaction enthousiaste du public conduit à l’édition d’un premier album, Zono au pays des Modzons. Suivent La Fée des Vanils et Zono en Cabane.

Désormais père de deux filles, notre homme prend un emploi de polygraphe. Il pratique la caricature, le dessin de presse ( La Liberté puis La Gruyère, Market magazine ), l’illustration publicitaire et la bande dessinée didactique. Intéressé par les arts plastiques en général, Berger s’essaye à diverses techniques ( sérigraphie, gravure, peinture à l’huile et à l’eau ).

En 2004, une compilation des aventures de Zono est éditée sous le titre de Retour aux Sources, qui marque les vingt ans du personnage. En 2008 paraît une nouvelle histoire intitulée La Grande Poya. En 2016 paraît l’album Henriette du Crâù, tome 1: Boubi s’embrouille, suivi du tome 2 en 2017, La Fille de l’Ogre, qui vous est présenté aujourd’hui à la Galerie Contraste. En parallèle, Berger anime un joyeux bestiaire dans des poyas pas comme les autres, à découvrir à la boutique de la Galerie.

L’arrêt de bus du Tilleul est une véritable petite maison avec un toit comme toutes les maisons alentour sur lequel piaffent les jeunes moineaux le printemps venu.

C’est une petite maison conviviale qui abrite parfaitement les usagers des transports publics. Ce sont des toilettes publiques en parfait état. Ce sont des cabines téléphoniques «historiques». C’est une petite fontaine avec un abreuvoir pour chiens.

L’arrêt de bus du Tilleul c’est beaucoup de souvenirs, pour les plus anciens il rappelle l’époque des trams.

On va raser l’arrêt de bus du Tilleul pour le remplacer par une construction insipide, «fonctionnelle», en acier inoxydable et verre «sécurisé». Un machin sans âme.

L’arrêt de bus du Tilleul c’est NOTRE HISTOIRE, sauvons-le !

Animations et ateliers en famille avec restauration sur place dans le jardin du Couvent des Cordeliers.

Programme:
11h à 14h : Marché, ateliers pour enfants et
petite restauration
14h à 16h : Animations et goûter
16h à 17h : Spectacle pour enfants «Coloricocola»
17h30 à 20h30 : La traditionnelle Fondue moitié-motié
19h : Promenade par le sentier du couvent jusqu’au monde magique d’Hubert Audriaz
Parcours des Bouffons sur le thème du Carnaval de Venise (ouvert jusqu’à 22h)

Détails des animations:
Spectacle pour enfants : «Coloricocola» par Brice Kapel
Petit marché artisanal
Atelier de pâte à modeler et bricolage

Horaires
Samedi 30 septembre 2017
11:00-20:30
Infos pratiques
Entrée libre – collecte
Tél. 026 321 18 54 ou info@caritas-fr.ch
En cas de mauvais temps la journée se tiendra dans les salles de réception du couvent.

Jacques Longchamp, imprimeur

25 septembre 2017

En l’espace de 50 ans, les arts graphiques sont passés de l’age du plomb au monde du numérique. Jacques Longchamp a vécu cette véritable révolution. Typographe de première formation, il s’est formé par la suite à l’impression offset et puis à l’informatique. Aujourd’hui il passe une grande partie de son temps devant un écran d’ordinateur. En homme respectueux du passé, il a su garder dans son imprimerie les témoins du passé. C’est que l’imprimerie Longchamp à une assez longue histoire. En 1972 le père de Jacques, Emile Longchamp a repris l’imprimerie Bersier à la Grand-Rue. En 1985 l’imprimerie déménage à la rue de Morat 7 et passe de la typographie à l’impression offset et puis à l’impression numérique. L’imprimerie Longchamp effectue tous les travaux d’impression, de la carte de visite au prospectus en quatre couleurs en passant par le papier à lettres ou la copie numérique en couleur et tout cela avec de nouveaux procédés respectueux de l’environnement.

Imprimerie Longchamp sa, rue de Morat 7, téléphone 026 322 37 48, télécopie 026 322 88 73, e-mail info@ilsa.ch

Jacques Longchamp, imprimeur

Une présentation publique de la requalification du quartier du Bourg en présence du Conseil communal aura lieu à la salle de la Grenette, Place Notre-Dame 4

Mercredi 27 septembre 2017 à 19.30h

Jeudredi concert avec Arkaï

20 septembre 2017

Cedric Blaser, Guitariste tessinois, et Coco den Blanken, chanteuse hollandaise forment le duo Arkaï, qui avec leur musique font appel a votre âme d’enfant. Au carrefour des éléments: entre le feu du flamenco, la fluidité du fado, le vent sec du Moyen-Orient et la terre mystique de l’Inde, Arkaï vous invite dans son univers intime et poétique pour savourer les musiques du monde…

C’est Jeudredi 21 septembre, dès 19h00 à l’Art-Buvette, Rue Pierre-Aeby 31

Le 20ème Festival International d’Orgue de Fribourg aura lieu du 15 au 24 septembre 2017.

Pour le concert d’ouverture

Marie-Claude Chappuis mezzosoprano
Maurizio Croci orgue
Orchestre baroque Harmonices Mundi
Claudio Astronio clavecin et direction

interprètent des Cantates pour alto et organo obbligato de J.S. Bach

Eglise des Cordeliers, vendredi 15 septembre à 20h

https://www.academieorgue.ch/fr

http://www.chappuis-mezzo.ch/index.html

Marie-Claude Chappuis

Reprise à la Coutellerie

13 septembre 2017

Après s’être languis sous le soleil de l’été, la coutellerie revient
pleine de forces pour retaper du pied.
Les bouffes pop reprennent à partir de ce jeudi 14 septembre avec un
groupe de cumbia traditionnelle straight from Colombia TIERRA CALIENTE!
Venez remplir votre panse et danser avec nous.

La Coutellerie
Espace d’affûtage collectif
Grand-Fontaine 1
Fribourg

Rodica Costianu (Roumanie-1977) est diplômée de l’Université d’Art et de Design de Cluj Napoca en 2008. Elle s’installe à Paris en 2010 pour se consacrer entièrement à son art. Elle travaille à la restauration d’églises et de bâtiments historiques,  participe à  de nombreuses expositions en France et à l’étranger. Elle garde des contacts avec son pays en organisant des résidences d’artistes. Depuis 2015, elle vit  en Suisse et a son atelier à Fribourg, dans le quartier culturel du Bourg.

Rodica Costianu travaille à l’encre de chine et laisse sa main tracer le chemin sur le papier ou la toile. Il en ressort des compositions figuratives pouvant être complexes au niveau de l’expression et des formes, avec une symbolique forte. Le trait est précis, expressif, délicat, sensible. L’Humain, principalement le modèle féminin et le couple, est représenté dans toute sa complexité. Elle puise dans son imaginaire abondamment productif. Cela se fait librement, paisiblement, sans contrainte si ce n’est celle de donner la liberté à sa main de transcrire tout ce que son subconscient lui suggère !

Djemal Charni (Paris-1958) est  sculpteur professionnel. Il a depuis 2002 son atelier « strates verticales » dans l’ancienne chocolaterie Villars, à Fribourg. Il  commence par  sculpter la pierre à Paris en amateur et poursuit cette activité à plein temps lorsqu’il arrive en Suisse en 1984, en travaillant environ dix ans dans une entreprise de pierres naturelles à Yverdon-les-Bains. C’est la rencontre avec le bois qui lui permet de réaliser en 2001, après concours, la Vierge ouvrante de Cheyres. Il expérimente aussi le cuivre, le fer.

Les dernières œuvres de Djemal Charni, dévoilent un artiste doué d’une forte identité accumulée par la somme des expériences. Son travail devient unique en ce sens qu’il a une capacité à allier les différents matériaux entre eux et à en proposer toujours de nouveaux, et pas de la manière la plus facile : il ne craint pas d’associer fer galvanisé et collants, en prenant un soin méticuleux à coudre les bas. Pour donner une solidité à ce collant qui file parfois, il le recouvre de vernis.

Aujourd’hui Djemal Charni est un artiste expérimenté, habité par une capacité créatrice à la fois forte et surprenante, un homme passionné par l’humain. Il a toujours veillé, dans son parcours de vie, à préserver sa liberté, pour être à l’écoute de cet appel à la création.

Si les créations de Djemal Charni nous touchent autant, c’est sans doute parce que l’artiste est capable de leur insuffler sa grandeur d’âme.

L’artiste vit et travaille à Fribourg.

Exposition du 9 septembre au 7 octobre 2017

Vernissage, le samedi 9 septembre dès 17h

Intermède musical à 17.30 avec Olivier Favre

Héritage du pouvoir, thème des Journées européennes du patrimoine 2017
Les samedi 9 et dimanche 10 septembre de 10h à 17h , la Chancellerie d’Etat vous accueille :
• Visitez la salle de séance du Conseil d’Etat et rencontrez les Conseillers et Conseillères d’Etat !
• Devenez huissier d’un jour ! Et partagez votre photo avec #huissierdunjour
• Admirez des anciennes cartes, des chartes et des documents officiels ancestraux !
• C’est toi le chancelier! Ateliers de calligraphie et de coloriage pour les enfants.

Parcours avec informations historiques sur le bâtiment et les activités qui s’y déroulent, exposition de documents emblématiques sortis pour l’occasion des Archives de l‘Etat et commentaires assurés par les Conseillers d’Etat et la chancelière.

L’activité d’une chancellerie fribourgeoise remonte au milieu du 13e siècle. En outre, avant de s’installer dans les bâtiments actuels, nous connaissons 2 à 3 lieux différents ayant abrité les archives et la chancellerie avant l’installation dans le bâtiment actuel en 1477-78. Déjà augmenté d’un niveau en 1827-1828, il fut agrandi et surélevé à plusieurs reprises. Passé la porte d’entrée surmontée d’un motif héraldique aux armes de Fribourg, on accède à un vestibule décoré de stucs rococo et à une cage d’escalier aux remarquables ferronneries, d’où la visite se poursuivra dans plusieurs salles abritant des aménagements des18e et 19e siècles.

Pour la rentrée automnale, la Galerie J.-J. Hofstetter expose les œuvres de trois artistes, une genevoise et deux fribourgeois.

Miriam Kerchenbaum, dessin

Simon Charrière, dessin

Michel FR, dessin, peinture

Du 8 septembre au 14 octobre 2017

Vernissage de fin d’été, vendredi 8 septembre dès 18h

Michel FR

Miriam Kerchenbaum

Simon Charrière

 

 

 

Jeudredi 07 septembre 2017, dès 19h00 à l’Art-Buvette, jeudredi concert avec à l’affiche Sam & Pipo. A la croisée des guitares, des chants et de la bière. Sam et Pipo se réjouissent de vivre un moment de convivialité musicale en votre compagnie!

Art-Buvette, Rue Pierre-Aeby 31