Passer une soirée agréable dans une ambiance chaleureuse et amicale en écoutant un guitariste et une chanteuse vous interpréter de la musique festive en français.

Les Marchands de fables en concert

Art-Buvette, rue Pierre-Aeby 31

Jeudi 11 janvier 2018 de 19h à 23h

Advertisements

Pour sa première exposition de 2018, la Galerie J.J. Hofstetter présente le œuvres de

Ricardo Abella, dessin & peinture

Michel Favre, sculpture

Muma, dessin & peinture

du 12 janvier au 10 février 2018

Vernissage vendredi 12 janvier 2018 dès 18h

Muma

Michel Favre

Ricardo Abella

Le Tunnel fête son 1er anniversaire avec la présence de Jean-Marc Richard et sa fameuse émission La ligne de cœur/RSR La Première diffusée en direct dès 22h, après un menu d’anniversaire spécial, une animation musicale de TCHI”NA*TCHO Jazz manouche, de 18 à 22h. Dessert et coupe de bulles offerts après le repas.

Le Tunnel, jeudi 4 janvier 2018

Bon anniversaire et longue vie au Tunnel!

Au gui l’an neuf

1 janvier 2018

En dépit des apparences, le gui ne serait pas linguistiquement parlant à l’origine de cette expression: o ghel an heu, en celte «que le blé germe», était la formule prononcée par les druides au solstice d’hiver lorsqu’ils coupaient le gui sacré. La tradition de s’embrasser sous le gui, porte-bonheur symbole de prospérité et de longue vie, a perduré ainsi que l’expression altérée en au gui l’an neuf. Attestée depuis le Moyen-Âge les enfants la prononçaient le jour de l’an pour quémander quelque aumône. (*)

Nous avons quitté année 2017 riche en événements. La réouverture du mythique Tunnel et la reprise de ses activités culturelles, l’arrivée de nouveaux commerçants et artisans, le succès probant de l’opération “Chaises du Bourg”, la tour éphémère à la rue des Épouses et le début des travaux en vue de la requalification du quartier, pour ne citer que les plus marquants.

En 2018 le Blog du Bourg continuera de vous informer sur les activités des commerçants, artisans et galeristes du quartier et nous espérons bien faire germer une autre idée participative.

Bonne Année, prospérité et longue vie à vous tous et merci pour votre soutien.

(*) Wiktionnaire

Sa voix portait loin et faisait partie du patrimoine sonore du marché. Vous ne l’entendrez plus blaguer avec un client ou donner des instructions à l’une de ses nombreuses aides. Après 30 ans de présence au marché, Anne-Marie Pradervand a décidé de ranger son étal. Fini les beaux fruits et légumes frais et bios de son exploitation maraîchère de Vers-chez-Perrin.

Un grand merci à Anne-Marie et bon vent pour le futur.

Anne-Marie Pradervand, maraîchère

C’est un Noël enneigé à Fribourg. Saint Nicolas juché sur son âne Babalou et suivi du Père Fouettard quitte la ville. Il reviendra l’année prochaine tout comme reviendra sous peu le macabre cavalier de la mort chassé momentanément par l’étoile de Noël. Un Rababou poursuit sa victime dans l’intention de la schlaguer, le Carnaval des Bolzes est pour bientôt. Melchior, Gaspard et Balthazar arrivent en patinant. Vont-ils enfin faire gagner Gottéron?

L’hiver est la période de la chasse à plumes mais le nemrod a lamentablement manqué sa cible. Sa flèche s’est plantée dans le chapeau du peintre qui s’apprête a immortaliser la scène de la Nativité. Le fiston hilare regarde le bonnet transpercé de son père. C’est l’histoire de Guillaume Tell à l’envers. Le pécheur a du creuser la glace pour trouver son bonheur et une vieille arrive courbée sous le poids d’un fagot de bois.

La scène de la Nativité se déroule dans une ambiance joyeuse. L’étable adossée à un vieux chêne ressemble à une cabane construite par des enfants.

Un cavalier armé quitte la ville par la Porte de Bourguillon pour aller annoncer la bonne nouvelle alentour et sur la colline du Guintzet deux pendus balancent au gibet.

C’est avec beaucoup d’humour et de finesse que l’inoubliable Teddy Aeby (1928-1992) a interprété son Noël fribourgeois, un peu à la manière des anciens maîtres flamands. Une multitude de personnages expressifs et de détails truculents dans le décor hivernal d’une Ville de Fribourg moyenâgeuse et «rurale».

JOYEUSE FÊTE DE NOËL

aux lectrices et lecteurs du Blog du Bourg.

Le Blog du Bourg remercie Monsieur Raoul Blanchard pour la mise à disposition de la reproduction de l’œuvre de Teddy Aeby.

Ce même Raoul Blanchard signe avec sa collègue Anita Petrovski Ostertag une description de cette œuvre et des détails sur la vie de Teddy Aeby dans le journal 1700 du mois de décembre 2017 que vous pouvez télécharger sur ce lien:

http://www.ville-fribourg.ch/vfr/fr/pub/actuel/1700.htm

Teddy Aeby : Allégorie de l’hiver, non daté (années 1975-80)

Pointe sèche sur papier Arches, 24.5 x 32.5 cm. Tirage 9/12

© Ville de Fribourg, Collection Jean Dubas-Cuony – N°inv.30073.

Le cavalier de la mort

Saint Nicolas

les Rois Mages

le pécheur

le chasseur et le peintre

le chevalier en armure

 

Contes d’hiver et de Noël

19 décembre 2017

Une contée dans le cadre du calendrier de l’avent de l’Association Contemuse. Madame Deborah Kapp sera à la Galerie Contraste pour raconter des contes d’hiver et de Noël adressés à un public familial et suivis d’un goûter bien mérité. La contée durera 45 minutes – Public familial (dès 4 ans).

Jeudi 21 décembre 2017 dès 16h

Galerie Contraste, Ruelle des Cordeliers 6

(Image prétexte – Photo Karl Inglin)

Depuis 1940, la basilique Notre-Dame abrite une crèche napolitaine du XVIIIe siècle, unique en Suisse. Entièrement rénovée au début du siècle, elle montre des scènes de la vie quotidienne napolitaine.

La disposition des personnages, qui respecte la perspective et les proportions, s’est inspirée de la crèche de Cuciniello, du Museo San Martino de Naples, dont la mise en place date de 1879.

La crèche de Notre-Dame comprend les scènes incontournables, dans des rochers réalisés en écorce: l’Annonciation se trouve à gauche, la Nativité et le Cortège des rois, au centre, devant une ruine romaine, datée de 1935. La partie de droite est consacrée à des scènes de la vie quotidienne: une taverne en plein air, où l’on boit, mange et joue de la musique, un marché et des maisons très réalistes, recouvertes de véritable crépi à la chaux, et même des courtisanes au balcon de ces maisons.

(Photos Luca Barbieri)

La crèche napolitaine de la basilique Notre-Dame

La crèche napolitaine de la basilique Notre-Dame

La crèche napolitaine de la basilique Notre-Dame

La crèche napolitaine de la basilique Notre-Dame

Un tout nouveau groupe avec Thomas Florin au piano, Yves Marguet à la basse, Fred Bintner à la batterie autour du guitariste fribourgeois Claude Schneider. Les quatre musiciens sont profs au Conservatoire de Fribourg. Mais ils sont avant tout des musiciens reconnus et actifs dans la scène de jazz en Suisse Romande. Et ce soir ce n’est pas leur travail pédagogique qui est au centre, mais leur vision de la musique, leurs idées de compositeurs et improvisateurs, leur passion pour le jazz.

claude schneider _guitar
thomas florin _piano
yves marguet _bass
fred bintner _drums

Café du Belvédère – Dimanche 17 décembre 2017

Le concert est à 20h30 mais vous pouvez aussi venir pour le repas à 19h. Plus d’infos sur le site: https://www.stubete.fr/agenda

L’Atelier

12 décembre 2017

Trait Noir vous convie à l’exposition collective sur le thème de l’Atelier du 16 au 29 décembre 2017.

Trait Noir Rue du Pont-Suspendu 10, Fribourg

Vernissage samedi 16 décembre 2017 dès 17h

Trait Noir (capture d’écran)

Les gris de décembre

10 décembre 2017

Petite balade dominicale à travers le quartier du Bourg.

Dans le cadre de l’exposition LE MONDE DES ANGES, le Musée d’art et d’histoire propose une veillée de contes sur le thème des anges par les conteurs Françoise Magne et Thierry Mailler de l’Association Contemuse.

Musée d’art et d’histoire, dimanche 10 décembre 2017 à 16h

 

Concert de Noël

7 décembre 2017

L’Accroche-Choeur ensemble vocal Fribourg sous la direction de Jean-Claude Fasel et la Schola de Sion sous la direction de Marc Bochud s’unissent pour vous offrir un Concert de Noël.

Eglise des Cordeliers, samedi 9 décembre 2017 à 20h

L’Accroche-Choeur

 

…en images

Tout est en place pour la Fête. Il fait froid, habillez-vous chaudement…

L’artiste-historien et maquettiste d’origine brésilienne Luciano Xavier dos Santos présente une exposition de 17 maquettes polychromes de 1/200, fabriquées en carton, bois (cure-dents, brochettes et allumettes) et peinture acrylique. Cette exposition embarquera pour une tournée mondiale, dès le printemps 2018.

Choeur de la Cathédrale St-Nicolas

Vendredi 1er décembre 2017 vernissage à 19:00

Samedi 2 décembre 2017 14:00 – 16:00

du 3 au 7 décembre 2017 14:00 – 17:00

Vendredi 8 décembre 2017 14:00 – 20:00

du 9 au 10 décembre 2017 14:00 – 17:00

Luciano Xavier dos Santos: Cathédrale St-Nicolas

 

A découvrir les dessins, les peintures et les techniques mixtes de CAROL BAILLY, l’artiste invitée, ainsi que les sculptures de l’artiste ivoirien ZANA et les gravures d’OLEG DENISENKO, artiste ukrainien.

Exposition-vente. Samedi 2 décembre 2017 de 13:00 à 19:00

Atelier Contraste, Ruelle des Cordeliers 6

Jean-Pierre Humbert (extrait)

La “Saint-Nicolade”  est un véritable florilège de l’art choral fribourgeois!

Les Rendez-vous musicaux fêtent leurs 10 ans ! Dans l’Église des Cordeliers et dans celle du Collège St-Michel, 28 chœurs se succèdent, donnant à écouter leurs chants, des prestations empreintes de qualité, d’émotion et de partage.

Église des Cordeliers

10:00 Chœur Arsis, Fribourg

10:30 Chœur mixte St-Julien, Matran

11:00 La Villanelle Ensemble vocal, Montagny-Cousset

11:30 L’Accroche-Chœur Ensemble vocal, Fribourg

12:00 Chœur mixte paroissial, Praroman

12:30 Écho de la Sarine, Rossens

13:00 Zik’zag, Fribourg

13:30 Chœur mixte l’Harmonie, Vaulruz

14:00 La Chanson de Fribourg

14:30 La Maîtrise de Fribourg

15:00 Chœur mixte l’Écho du Gibloux, Avry-devant-Pont

15:30 Anonymos, Ecuvillens

16:00 Chœur des Armaillis de la Gruyère

16:30 Chœur de Chambre de l’Université, Fribourg

Église Saint-Michel

09:30 Ensemble vocal DeMusica, Fribourg

10:00 Ensemble vocal La Cantilène, Fribourg

10:30 Chœur mixte St-Jean-Baptiste, Prez-vers-Noréaz

11:00 Quatuor Orchis, Neyruz

11:30 Cäcilienverein, Düdingen

12:00 Chœur St-Pierre-aux-Liens, Bulle

12:30 Ensemble Scarlatti, Fribourg

13:00 Chœur mixte St-Marcel, Courtion

13:30 Chœur de mon Cœur, Estavayer

14:00 Quadratuor, Fribourg

14:30 Chœur des Guelins, Billens

15:00 Les Pinsons de Sud, Bulle

15:30 Les Enchanteurs, Fribourg

16:00 La Chanson du Lac, Courtepin

Chœur des Aramaillis de la Gruyère

 

 

Les Chaises du Bourg ont bien pâturé tout l’été pour le plus grand plaisir des passants et habitants du Quartier du Bourg. Elles sont maintenant réunies pour rejoindre la bergerie hivernale. Il en manque une seule. Ce n’est pas le loup qui l’a croqué et le chapardeur sera certainement puni par le Père Fouettard.

Un grand Merci à toutes les Bergères et tous les Bergers pour leur collaboration.

Nous vous donnons rendez-vous au printemps prochain pour “l’Inalpe”.

Le quatuor « Les Joyeux Dragons » est né en 2015 de la fusion de l’ancien Dalton’s Quartet (fondé en 1999) et d’une seconde basse, venue soutenir ces voix plus haut perchées.

Cette union de chanteurs avertis – plus apparentée à un octuor puisqu’un chanteur averti en vaut deux – trouve son origine par le biais d’un intérêt commun : une célèbre équipe de hockey sur glace fribourgeoise dont le nom sera tu.

Les quatre compères, se connaissant depuis belle Lorette pour avoir pratiqué plus de 20 ans chacun l’art choral sous toutes ses formes, mettent leurs voix au service d’un projet commun : la passion selon St-Chant. L’équipe, évoluant selon le traditionnel 1-1-1-1, est composée de la seconde basse Bruno Galliker, du baryton-basse Alain Pochon, du second ténor Samuel Studer et du premier ténor Mériadec Limat.

Mus par cette ferveur choralistique, nos Joyeux Dragons présentent une palette de goûts et de styles musicaux variée, passant des chants de supporters (harmonisés pour 4 voix d’hommes) à un répertoire plus traditionnel, en attendant de titiller plus tard les vertus lyriques de la période bénie de la Renaissance Du bonheur de chanter ensemble à répandre le bonheur en chantant, il n’y a qu’un pas. Pas que les Joyeux Dragons se proposent de franchir à chaque occasion.

Dimanche 26 novembre 2017 à 17h00 au couvent des Cordeliers.

Les Joyeux Dragons

Elle est étrange Sophie Solo (Sophie Rusch à la Ville). D’une étrangeté entêtante, attachante, surprenante. Chanteuse et comédienne, comédienne et chanteuse tout à tour, elle s’empare des chansons de Gilles, Damia, Yvette Guilbert, Allain Leprest, Michèle Bernard, Véronique Pestel, Anne Sylvestre ou ses propres compositions et vous les rend simplement, comme vous aviez envie de les entendre, sans les surjouer ni les contrefaire. Elle le fait à sa manière, une manière d’être sur scène qui même dans une réécriture parodique d’Aznavour sait encore tremper son personnage de Goudou comme ils disent dans une drôlerie qui n’appauvrit rien. C’est saisissant comme cette grande jeune femme un peu gauche s’approprie la scène. Qu’elle chante ou qu’elle parle, la voilà qui s’étoffe et se démultiplie, voilà qu’elle vous envoûte mine de rien, avec sa manière joueuse et sensible à la fois, avec ses modelés rieurs et ses accents tremblés. Elle a osé Barbara et elle a bien fait. Parce qu’elle n’est pas une diva on aurait pu le lui déconseiller. C’eût été dommage, car elle a trouvé des inflexions d’une sincérité inattendue, d’une justesse saisissante. Elle a le talent des grands interprètes qui n’imitent rien mais qui restituent tout. Jamais ostentatoire, elle possède avec clarté cette présence qui fait aimer les théâtres où l’on joue comme les théâtres où l’on chante.

Manon Pulver

Art Buvette jeudredi 23 novembre 2017 dès 18h